Comment limiter le bruit d’un poêle à granulés ?

Publié le Jeudi 25 Janvier 2024 et mis à jour le Lundi 24 Juin 2024 - Les actualités du Poêles

Claquements, sifflements ou encore vibrations : lorsqu’il fonctionne, le poêle à granulés peut se révéler quelque peu bruyant pour certaines personnes… Comment réduire les nuisances sonores de son appareil ? Nos conseils.

Limiter le bruit d'un poêle à granulés

Le poêle à bois est très efficace pour chauffer l’intérieur d’une maison, mais peut émettre des bruits désagréables pouvant troubler la quiétude des occupants. Heureusement, il existe des gestes et astuces simples à mettre en place pour limiter ces nuisances. On vous les détaille.

Pourquoi mon poêle à granulés fait-il du bruit ?

Le poêle à pellets possède un fonctionnement mécanique. Par conséquent, il ne pourra jamais être totalement silencieux. En moyenne, on estime qu’un poêle à granulés produit un bruit entre 45 et 55 décibels, soit l’équivalent de la nuisance sonore produite par une machine à laver.

Le bruit peut provenir des différentes pièces de l’appareil : de la vis sans fin qui permet d'acheminer les granulés du réservoir jusqu'à la chambre de combustion, du ventilateur d’extraction des fumées ou encore du ventilateur de convection, qui a pour rôle de répartir la chaleur dans la pièce.

À noter que le bruit d’un poêle à pellets peut également provenir :

  • d’une chaleur trop élevée ;
  • d’une ventilation insuffisante ;
  • d’un équipement pas assez puissant.

Comment réduire le bruit d’un poêle à granulés ?

Plusieurs gestes et astuces peuvent participer à atténuer le bruit de votre poêle à granulés.

1. Choisir le bon équipement

Pour éviter le désagrément lié au bruit, certaines précautions peuvent être prises dès l’achat de votre poêle à granulés. Commencez par choisir un appareil parfaitement dimensionné à votre logement. Un poêle à pellets pas assez puissant aura tendance à tourner en vitesse maximum et à activer la soufflerie de manière plus fréquente, ce qui est source de bruit.

Veillez également à vous orienter vers un modèle adapté. Sur le marché, il existe notamment des poêles à granulés dits « silencieux », dont le niveau sonore en fonctionnement se situe sous les 40 décibels. Contrairement à un poêle à granulés traditionnel, ces modèles fonctionnent sans électricité, et l’allumage se fait manuellement à l’aide d’un allume-feu.

2. Installer son appareil convenablement

Une fois que vous avez choisi le modèle adapté, il est possible d’améliorer l’installation de votre poêle à granulés pour réduire le niveau sonore. Pour ce faire, installez votre poêle sur une surface stable et plane, et évitez de le placer dans un coin ou contre un mur qui pourrait réfléchir et amplifier le bruit. Assurez-vous également que toutes les fixations du poêle sont bien serrées.

Notez également que certains modèles de poêles à granulés sont équipés d'amortisseurs de son pour réduire les vibrations et le bruit. Vérifiez si votre poêle en est pourvu et, le cas échéant, assurez-vous qu'ils sont bien ajustés.

Comment réduire le bruit d’un poêle à granulés

3. Utiliser des pellets de qualité supérieure

Opter pour des granulés de bois de haute qualité offre l'avantage de réduire les résidus de combustion, tout en favorisant une combustion uniforme et moins bruyante.

Pour un rendement optimal de votre appareil, privilégiez donc les granulés de bois conformes aux normes en vigueur (DINplus, ENplus, NF) et assurez-vous que vos pellets soient bien secs (inférieur à 20 % d’humidité). Il s’agit d’une condition sine qua non pour pouvoir compter sur une énergie efficace, peu polluante et qui n’endommage pas votre installation.

4. Bien entretenir son poêle à granulés

Un entretien régulier est essentiel pour garantir le fonctionnement optimal de votre appareil et limiter les nuisances sonores. N’hésitez donc pas à nettoyer régulièrement la chambre de combustion, la grille et les conduits d’évacuation des fumées, ainsi que la vis sans fin de votre poêle à granulés. Vérifiez également les composants mécaniques, tels que les moteurs et les roulements. Assurez-vous qu’ils sont en bon état et qu’ils ne nécessitent pas de lubrification.

Bon à savoir

Si vous ne parvenez pas à identifier la source du bruit, ou si les nuisances vous dérangent trop, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Découvrez les Pellets Premium de TotalEnergies