Comment mesurer l'humidité de son bois de chauffage ?

Publié le Lundi 18 Mars 2019 et mis à jour le Jeudi 23 Mai 2024 - Les actualités du Bois

L’humidité est un facteur essentiel pour juger de la qualité d’un bois de chauffage. Importance d’un bois sec, astuces pour reconnaître des bûches sèches, choix et utilisation d’un humidimètre : retrouvez tous nos conseils pour mesurer l’humidité du bois de chauffage.

Vous avez façonné vous-même votre bois ou l’avez acheté vert et vous souhaiteriez savoir s’il peut maintenant être brûlé ? Pour en avoir la certitude, vous devrez mesurer son taux d’humidité

Pourquoi mesurer l'humidité de son bois ?

Mesurer l’humidité de son bois de chauffage est primordial. Et pour cause, au-delà de l’essence de bois - feuillus, résineux, etc. -, le taux d’humidité reste l’élément le plus important pour déterminer la qualité d’un bois de chauffage. Il est donc nécessaire de bien conserver et stocker vos bûches.

   En effet, un bois trop humide - plus de 20 % d’humidité - ne produira pas autant de chaleur qu’un bois bien sec, à un taux inférieur à 20 % d’humidité. La raison est simple : une partie de l’énergie de combustion servira à évaporer l’eau contenue dans la bûche. Ce phénomène entraînera donc une réduction du pouvoir calorifique du bois humide.

Une nouvelle réglementation

En matière d’humidité du bois de chauffage, lorsque vous effectuez vos achats, plusieurs choix de classe d’humidité s’offrent à vous :
    ● un taux d’humidité inférieur à 20 % pour les bûches ;
    ● un taux d’humidité inférieur ou égal à 10 % pour les granulés de bois.

Également, depuis le 1er septembre 2022, une nouvelle réglementation oblige de préciser, en plus du taux d’humidité, une mention « Prêt à l’emploi » pour du bois de chauffage sec ou « À sécher avant emploi ». Dans ce cas de figure, une durée de séchage recommandée doit également être précisée.

Les bûches Premium de TotalEnergies présentent un taux d’humidité inférieur à 20 % et vous assurent ainsi un bois utilisable immédiatement.

Pourquoi connaître l’humidité de son bois de chauffage ?

En connaissant le taux d’humidité de votre bois de chauffage, vous évitez ainsi de brûler du bois trop vert, ce qui reste vivement déconseillé pour des raisons :
    ● sanitaires : un taux d’humidité trop important peut entraîner l’apparition de moisissures et provoquer des risques de difficultés respiratoires ou des allergies ;
    ● économiques : du bois de chauffage sec dégage plus de chaleur et vous offre un meilleur confort de chauffe ;
    ● environnementales : la combustion d’un bois humide émet davantage de particules et de gaz ;
    ● pratiques : le bois humide peut encrasser votre appareil de chauffage et altérer ses performances.

Deux types d’humidité

Il faut toutefois remarquer que l’humidité peut être mesurée de deux façons différentes :
    ● humidité sur masse sèche : il s’agit de l’humidité mesurée sur du bois d’œuvre (menuiserie, charpenterie, etc.) ;
    ● humidité sur masse brute : l’humidité mesurée sur du bois brut.
  
Dans le cas qui nous concerne, à savoir les bûches de bois, il faudra donc utiliser la mesure de l’humidité sur bois brut.

4  méthodes pour mesurer l'humidité du bois de chauffage

Il existe plusieurs méthodes pour mesurer et connaître le taux d’humidité du bois de chauffage. La solution la plus simple et fiable reste d’utiliser un humidimètre à pointe (voir ci-dessous).

Cependant, si vous n’êtes pas équipé, certaines astuces permettent d’évaluer rapidement l’humidité du bois ou de le mesurer plus précisément.

1. Regarder les bûches

Une première astuce très simple consiste à simplement regarder et analyser vos bûches. Si elles sont chargées de mousse ou de moisissure, c’est un gros indice quant à la présence d’humidité.

2. Frapper les bûches

Autre solution simple elle aussi : frapper deux bûches l’une contre l’autre afin d’écouter le bruit produit. Si cela résonne, le bois est sec. À l’inverse, si vous entendez un bruit plus sourd, le bois est probablement humide.

3. Utiliser du liquide vaisselle

Pour vérifier facilement l’humidité d’une bûche, il vous suffit d’utiliser un peu de liquide vaisselle. Appliquez un peu de produit à l’extrémité de la bûche puis soufflez de l’autre côté. Si le bois est sec, l’air circulera facilement et créera des bulles et de la mousse grâce au liquide. Si rien ne se produit, votre bois est très probablement humide.
     
4. Peser le bois 

La méthode la plus précise pour connaître exactement le taux d’humidité de votre bûche consiste à prélever des échantillons de bois de quelques millimètres d’épaisseur au tiers de votre bûche, de les peser puis de les déshydrater complètement et de les peser à nouveau. La différence entre les deux poids permet d’établir avec précision le taux d’humidité. Toutefois, cette méthode demande un certain équipement.

Comment choisir et utiliser un humidimètre à pointe ?

Comme expliqué, la solution la plus simple pour mesurer l’humidité du bois de chauffage consiste à avoir recours à un humidimètre. Cet appareil se trouve facilement dans le commerce. Mais encore faut-il savoir l’utiliser correctement. 

 

Choisir un humidimètre

Sur le marché, plusieurs types de testeurs d’humidité s’offrent à vous. Plusieurs critères sont à prendre en compte :
    ● La marge d’erreur : plus elle est faible et plus les données seront précises. Optez, si possible, pour un appareil avec une marge d’erreur inférieure à 5 %.     
    ● L’utilisation : privilégiez un humidimètre de petite taille, facile à utiliser. Vous pouvez choisir un modèle doté d’un écran LCD afin de faciliter la lecture.     
    ● Le prix : il peut varier entre environ 50 euros pour un humidimètre classique jusqu’à une centaine d’euros pour un modèle perfectionné, offrant plusieurs options et fonctionnalités.

 

Utiliser un humidimètre

Pour bien utiliser un humidimètre, il vous suffit de :
    ● prendre une bûche fendue de taille moyenne ;
    ● insérer les pointes de l’humidimètre au tiers de la longueur de la bûche et au tiers de sa profondeur.

Si vous ne parvenez pas à enfoncer les pointes à cet endroit, vous pouvez scier la bûche au tiers de sa longueur : il sera alors plus simple de procéder à la mesure. Vous obtiendrez ainsi une mesure exacte, en pourcentage du taux d’humidité de votre bûche.

 Découvrez les Bûches Premium de TotalEnergies