Pellets et bûches : baisse des prix et renouvellement des stocks après la crise de 2022

Publié le Mercredi 29 Mars 2023 et mis à jour le Vendredi 17 Mai 2024 - Les actualités du Information

Les prix des bûches et des pellets, après avoir fortement augmenté en 2022, reviennent à des niveaux classiques en ce début d’année. La crise de l’année dernière a été provoquée par une forte hausse de la demande, liée en partie à la volonté des consommateurs de constituer des stocks par précaution.

Prix-granules-bois

Le chauffage au bois rencontre un franc succès depuis plusieurs années ! Écologique et économique, il séduit de plus en plus de foyers français.

Les raisons de l’augmentation du prix du granulé de bois en 2022

En 2022, les granulés de bois ont vu leur prix s’envoler. Durant l’été, la tonne de pellets (l’équivalent d’une palette) se négociait entre 800 et 900 euros.

Plusieurs phénomènes expliquent cette augmentation :

  • La demande a augmenté : le nombre de foyers se chauffant, en France, aux granulés, a connu une progression de 17 % entre 2021 et 2022. Il a même été multiplié par 28 en 15 ans !
  • La guerre en Ukraine a fait grimper tous les marchés énergétiques, entraînant une hausse des factures de gaz et d’électricité. De plus, depuis la crise du Covid, on assiste à une hausse générale des coûts. Résultat, le transport et l’emballage des granulés de bois coûtent aujourd’hui plus cher qu’il y a quelques années.
  • Dans ce climat général d’incertitude, les Français ont eu tendance à constituer leur stocks de pellets plus tôt que d’habitude, créant une « sensation de pénurie » selon les termes d’Eric Vial, secrétaire général de Propellet, association nationale du chauffage au granulé. 50 % des personnes se chauffant aux pellets ont fait leur stock plus tôt que prévu ! Aussi, la production française, bien qu’en constante augmentation, n’a pas suffi. Il a fallu importer des granulés, ce qui a, là encore, eu tendance à faire grimper les prix.

Prix des granulés de bois : vers un retour à la normale en 2023

prix-du-pellet-est-en-baisse

La tendance s’est inversée en ce début d’année, où le prix du pellet s’est orienté à la baisse. Les consommateurs ont déjà fait leur stock et les usines continuent à produire. Résultat : la demande s’est rétractée. De plus, malgré quelques jours de froid, les températures anormalement douces que le pays connaît cet hiver ont fait chuter la consommation.

Aujourd’hui, la tonne de pellets a presque retrouvé son niveau d’avant crise. Les prix ont donc nettement baissé par rapport à 2022.

Achetez des pellets de qualité !

Pourquoi se chauffer aux pellets reste avantageux ?

Le chauffage au bois, et en particulier les granulés (chaudière ou poêle), reste un moyen de chauffage avantageux à bien des égards :

  • il fait appel à une énergie renouvelable et s’avère donc écologique ;
  • il offre un réel confort et le « plaisir de la flamme » ;
  • son coût reste avantageux ;
  • l’installation d’un poêle à pellets donne droit à des aides de l’État, telles que MaPrimeRénov’

Découvrez les bûches Premium TotalEnergies !