L’installation de chaudière fioul est désormais interdite en France

Publié le Jeudi 7 Juillet 2022 et mis à jour le Mercredi 17 Août 2022 - Les actualités du Fioul

C’est fait ! Depuis le 1er juillet, il est interdit d’installer des chaudières au fioul ou à charbon en France. Il est en revanche toujours possible de les réparer. Et le législateur a prévu quelques rares exceptions. Explications.

Interdiction chaudière fioul

En France, plus de 3 millions de Français, souvent modestes, se chauffent encore au fioul aujourd’hui.

Les chaudières au fioul interdites depuis le 1er juillet

Depuis le 1er juillet, l’installation des chaudières au fioul et au charbon est interdite en France. Plus précisément, « tout équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire devra émettre moins de 300 grammes d’émissions de CO2 par kilowattheure », selon les termes du décret paru au Journal officiel le 6 janvier. Ce qui exclut, de fait, les équipements au fioul et au charbon.

Pourquoi les chaudières au fioul et au charbon ont-elles été interdites ?

L’objectif de cette mesure est de réduire les émissions de gaz à effet de serre en France, en baissant la consommation d’énergies fossiles. Cette interdiction intervient également dans le cadre du Pacte vert, conclu au niveau de l’Union européenne, qui suggère des changements de consommation. Son objectif final est d’atteindre la neutralité carbone en 2050. De plus, se passer des énergies fossiles permet de contribuer à l’indépendance énergétique du pays. Un argument de taille dans un contexte de guerre en Ukraine.

Interdiction des chaudières au fioul : les exceptions

Le législateur a cependant prévu quelques exceptions à cette interdiction, notamment si « les travaux nécessaires seraient techniquement impossibles ou contreviendraient à des dispositions réglementaires ou législatives relatives au droit des sols ou au droit de propriété ».

Autre cas particulier : « lorsque ni réseau de chaleur, ni réseau de gaz naturel ne sont présents et qu’aucun équipement compatible avec le seuil ne peut être installé sans travaux de renforcement du réseau local de distribution publique d’électricité », précise le décret.

Par ailleurs, il est toujours possible d’utiliser les équipements au fioul ou au charbon existant, de les entretenir et de les faire réparer. De quoi permettre une sortie des énergies fossiles en douceur. En effet, aujourd’hui, pas moins de 4 millions de bâtiments et 3 millions de maisons individuelles en résidence principales se chauffent au fioul. Les habitations sont généralement celles situées en zones rurales et périurbaines.

Achetez du fioul de qualité chez TotalEnergies !

fin des chaudières fioul

Quelles sont les alternatives au chauffage au fioul ?

Si votre vieille chaudière au fioul ou au charbon tombe irrémédiablement en panne, il vous faudra vous tourner vers un autre mode de chauffage et de production d’eau chaude. Vous pouvez opter pour un équipement fonctionnant au biofioul, une chaudière au gaz haute performance, une pompe à chaleur ou encore une chaudière biomasse.

L’énergie bois est une solution d’avenir. Elle revêt, en effet, de nombreux avantages :

  • il s’agit d’une énergie renouvelable ;
  • son prix est relativement stable, puisqu’il s’agit d’une ressource locale (contrairement aux énergies fossiles) ;
  • elle offre un excellent rendement ;
  • le chauffage au bois diffuse une chaleur agréable dans la maison.

Vous pouvez également opter pour un poêle à bois ou à granulés, mais il s’agit généralement d’un chauffage qui arrive en complément d’un autre système, contrairement à la chaudière bois.