Comment entretenir sa cuisinière à bois ?

Publié le Mardi 22 Novembre 2022 et mis à jour le Mardi 29 Novembre 2022 - Les actualités du Entretien de vos équipements

Afin d’assurer le bon fonctionnement et la longévité de votre cuisinière à bois, il est indispensable de l’entretenir régulièrement. Comme tout appareil de chauffage, il faut la nettoyer au quotidien pour profiter durablement d’une bonne combustion.

entretien d'une cuisinière à bois

Le nettoyage d’une cuisinière à bois diffère d’une cuisinière traditionnelle : il englobe les plaques de cuisson, le four et la vitre.

Nettoyer les plaques de cuisson d’une cuisinière à bois

Le dessus d’une cuisinière à bois, également appelé piano de cuisson, peut être en fonte, en fonte émaillée, en acier ou en inox. Votre cuisinière peut également être un mélange de ces différents matériaux. L’entretien de vos plaques en dépend.

La fonte et la fonte émaillée

Si votre piano de cuisson est en fonte, voici comment l’entretenir :

  1. Humidifiez une éponge et passez-la sur les plaques ;
  2. Saupoudrez de bicarbonate de soude ou de cristaux de soude ;
  3. Laissez agir 15 minutes ;
  4. Nettoyez à l’éponge ou utilisez une boule en inox sur les tâches coriaces.

La fonte émaillée, quant à elle, se nettoie plus simplement. Vous pouvez recourir à de l’eau savonneuse et un chiffon. Frottez également les tâches tenaces avec la boule en inox pour les tâches.

Au quotidien et pour éviter leur oxydation, vous pouvez protéger vos plaques en fonte grâce à des crèmes spécifiques ou en diluant quelques gouttes d’huile d’olive ou de vaseline sur un chiffon.

Les plaques de cuisson en acier

Les plaques en acier sont les plus simples d’entretien : un simple chiffon microfibre et de l’eau savonneuse suffisent amplement.

nettoyage plaque de cuisson

Les plaques de cuisson en inox

L’inox est aussi facile d’entretien. Prévoyez une éponge ou un chiffon imbibé d’alcool ménager, d’eau savonneuse ou de bicarbonate de soude.

L’entretien du four d’une cuisinière à bois

L’usage de la cuisinière à bois et l’allumage constant du feu encrasse le four d’une cuisinière à bois. Il se nettoie comme un four traditionnel, en s’armant de bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, du citron ou un produit spécifique.

Le nettoyage de la vitre

Pour dégraisser la vitre de votre cuisinière, des produits spécifiquement conçus pour les poêles à bois sont trouvables dans le commerce. Vous pouvez également choisir une méthode plus écologique : humidifiez une boule de papier journal, tapotez-la dans des cendres froides et frottez la vitre noircie.

Au quotidien, afin d’éviter le noircissement de la vitre, pensez à brûler du bois très sec et à ne pas faire tourner votre cuisinière au ralenti.

Le ramonage des conduits de fumée

Comme tout dispositif de chauffage au bois, le ramonage des conduits est obligatoire. En effet, plus les conduits s’encrassent, plus les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Le ramonage permet, en outre, d'améliorer le tirage et donc la combustion de l’appareil.

Il est obligatoire de ramoner au minimum une fois par an par un professionnel. Il s’agit d’une obligation légale, qui joue également auprès de votre assurance. En cas de sinistre, l’assureur pourra refuser de vous indemniser dans le cas contraire. À noter que certaines assurances exigent plusieurs ramonages dans l’année.

En marge de ce ramonage annuel obligatoire, vous pouvez ramoner vous-même votre conduit afin de le désencrasser. Prévoyez des bâches protectrices pour le sol et le mobilier, un embout brosse de la taille de votre conduit ainsi qu’une canne. Vous pouvez également utiliser des bûches de ramonage, qui aident à décoller la suie des parois. Ce ramonage « maison » se réalise sur une cuisinière éteinte et froide et ne dispense pas d’un ramonage annuel professionnel.

Pour un rendement optimal de votre cuisinière à bois, commandez des bûches Premium de TotalEnergies.