Ramonage : le rendez-vous chauffage à prendre avant l’hiver !

Publié le Jeudi 13 Octobre 2022 et mis à jour le Mardi 29 Novembre 2022 - Les actualités du Bois

Vous souhaitez faire ramoner votre appareil de chauffage au bois – poêle, cheminée ou chaudière – avant l’hiver ? Prenez rendez-vous dès maintenant avec un professionnel, car la demande d’intervention est particulièrement forte cette année.

le ramonage d'une cheminée

Le ramonage est une obligation légale. Cette opération permet d’assurer la sécurité des appareils fonctionnant au bois. Elle est recommandée une à deux fois par an.

Chauffage au bois : les demandes de ramonage en forte hausse

Vous disposez d’un poêle ou d’une chaudière à bûches ou à pellets, ou encore d’une cheminée ? Il est temps de penser à prendre rendez-vous pour faire ramoner votre appareil ! Car cette année, les demandes d’intervention sont en hausse de 20 %. Et les délais d’attente peuvent atteindre trois mois. Pourquoi ? Notamment car « le nombre d’installations de chaudières et de poêles au bois ou à granulés de bois a augmenté de 50 % », constate Patrick Converset, président de la Confédération nationale de ramonage et de la fumisterie (CNRF). Un attrait pour l’énergie-bois qui s’explique notamment par la crise énergétique.

À quoi sert le ramonage ?

Mais le ramonage, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une opération consistant à éliminer les suies et dépôts des conduits, via le nettoyage de la paroi intérieure. Le ramonage régulier d’une cheminée permet principalement de prévenir des risques d’intoxication au monoxyde de carbone ou d’incendie du conduit de cheminée. De plus, la présence de suie dans les conduits se traduit par une surconsommation. On estime qu’1,5 mm de suie représente une surconsommation de 6 % !

nettoyage des suies de votre cheminée

Aussi, le ramonage est une obligation légale. La réglementation est fixée au niveau local, par le biais d’un arrêté préfectoral ou municipal, dans le règlement sanitaire départemental de la commune habitée. Le ramonage est obligatoire au moins une fois par an, mais parfois deux : une fois pendant la période de chauffe, l’autre avant (en début d’automne) ou après (en début de printemps).

Si celui-ci n’est pas effectué, le contrevenant encourt une amende de 450 euros. Mais surtout, l’occupant risque une baisse de l’indemnité prise en charge par l’assurance en cas de sinistre lié à une cheminée mal entretenue.

Le ramonage doit être réalisé par une entreprise qualifiée. Le coût du ramonage s’élève entre 50 et 90 euros.

Le saviez-vous ? En plus des deux ramonages, les chaudières bois doivent être entretenues une fois par an. C’est une obligation légale. De plus, il est préconisé de décendrer et nettoyer régulièrement le foyer afin d’optimiser le fonctionnement de sa chaudière au bois.

faites entretenir votre chaudière au bois

À qui revient la charge du ramonage?

Dans les conduits collectifs, le ramonage doit être effectué par le syndic. Mais pour les conduits individuels, c’est l’occupant qui en est responsable, qu’il soit propriétaire ou locataire. Le bailleur peut d’ailleurs demander à son locataire de lui fournir un certificat de ramonage.