Comment bien entretenir son poêle à bois ?

Publié le Mercredi 2 Janvier 2019 et mis à jour le Mardi 25 Juin 2024 - Les actualités du Poêles

Un entretien régulier de votre poêle à bois est indispensable pour le conserver en bon état longtemps, tout en garantissant votre confort et votre sécurité. Un poêle à bois requiert une attention au quotidien pour une combustion efficace et durable.

Entretien poêle à bois

L’entretien du poêle à bois consiste essentiellement en un nettoyage régulier des dépôts qui s’accumulent sur sa vitre, ses parois ou son conduit d’évacuation des fumées. Des gestes simples en marge d’un contrôle périodique par un professionnel qualifié allongent la durée de vie de l’appareil.


     
Comment entretenir son poêle à bois au quotidien et quand ?

On peut distinguer l’entretien périodique du poêle à bois, qui doit être effectué par un professionnel, du nettoyage régulier que vous pouvez effectuer vous-même. Celui-ci se décompose en plusieurs étapes.     

Entretien de la vitre


En utilisant des bûches très sèches (au taux d’humidité inférieur à 20 %), la vitre d’un poêle à bois ne noircit pas trop vite. Par ailleurs, elle se nettoie par pyrolyse quand la température atteint les 500 à 600 °C. Lorsqu’un dépôt de suie tâche la vitre, vous pouvez le nettoyer grâce à du papier journal humide, trempé dans la cendre froide

Pensez à laisser refroidir le poêle et à porter des gants. En frottant le journal sous forme de cercles à partir du centre, puis en rinçant à l’eau claire, la vitre retrouve sa netteté.

Il est également possible d’utiliser des éponges spécifiques aux poêles à bois ou des produits nettoyants spéciaux.

Décendrage de l'appareil

Un poêle rempli de cendres peut conduire à une altération de la bonne combustion offerte par l’équipement de chauffage au bois. En effet, l’air aura plus de difficulté à alimenter le foyer et donc, le feu.     

Afin de nettoyer la boîte à cendres, vous pouvez recourir à un aspirateur à cendres, une balayette ou un tisonnier. Retirez les cendres de la chambre de combustion de votre appareil toutes les deux ou trois semaines.

Nettoyage des parois


Des suies se déposent naturellement sur les parois intérieures de votre poêle à bois. Pour qu’il continue à chauffer efficacement, nettoyez de temps en temps les parois internes avec une balayette ou un pinceau. Pour les parois externes, un chiffon reste suffisant.


                              
Quels sont les impératifs d'entretien légaux ?     

Il est indispensable qu’un professionnel assure de temps à autre – environ deux fois par an – un entretien plus en profondeur de votre poêle à bois. Il s’agit d’une obligation légale, indispensable pour l’assurance. Lors du contrôle obligatoire, un certificat de ramonage est remis.

    

Comment se déroulent l'entretien et le ramonage du poêle par un professionnel ?


Le professionnel qualifié procédera en plusieurs étapes : 

  • Ramonage du conduit d’évacuation des fumées : à l’aide d’une brosse appelée hérisson, il détachera les goudrons accumulés dans le conduit et vous fournira un certificat une fois l’opération réalisée. Ce certificat pourra être remis à l’assureur si un problème survient après l’entretien.          
  • Démontage des déflecteurs de fumée : un ou plusieurs déflecteurs de fumée sont généralement installés sur votre poêle, de manière à éviter que les fumées s’échappent trop rapidement dans le conduit. En les démontant, on y récupère les suies qui s’y sont accumulées.          
  • Nettoyage des canaux de circulation des fumées : ceux-ci ne sont présents que sur certains appareils pour assurer une meilleure récupération de la chaleur. Un nettoyage avec un goupillon est nécessaire.

Pourquoi est-il important d'entretenir son poêle à bois ?

 

S’il est vraiment important de nettoyer régulièrement son poêle à bois, c’est avant tout pour garantir votre sécurité. Ainsi, le ramonage du conduit permet de retirer les goudrons qui s’y accumulent et peuvent s’enflammer, causant des feux de cheminée.

Notez que la première condition pour conserver un poêle à bois dans un bon état, en marge de l’entretien régulier, est d’utiliser des bûches de chauffage de bonne qualité, issues des meilleures essences de bois et, surtout, particulièrement sèches. Une bûche humide dépose en effet plus de goudron dans votre installation. En outre, pour qu’il reste propre plus longtemps, faites des petits feux intenses, en évitant les feux qui couvent, sans flammes, qui produisent plus de fumées et de saletés. Le suivi régulier de ces quelques recommandations vous permettra de profiter longtemps, et en toute sécurité, de la chaleur de votre poêle à bois.

Pour garder votre poêle à bois efficace, utilisez les bûches Premium de TotalEnergies.