Cinq conseils pour bien gérer sa consommation de pellets

Publié le Mardi 19 Septembre 2023 et mis à jour le Dimanche 19 Mai 2024 - Les actualités du Pellets et bûches

Chauffer sa maison à l’aide d’un poêle à pellets est bénéfique pour l’environnement, certes, mais aussi pour votre portefeuille. Toutefois, pour réduire encore davantage votre consommation énergétique, il existe quelques gestes simples à connaître.

Consommation de pellet par jour

Plusieurs facteurs influent sur votre consommation de pellets. Zoom sur cinq mesures à mettre en place pour optimiser au mieux vos dépenses de chauffage au bois.

1.Choisir le bon poêle à pellets

La qualité de votre poêle à pellets impacte directement votre consommation. Autrement dit, il convient de choisir un bon poêle qui va adapter au mieux sa puissance, et donc sa consommation de pellets, en fonction de votre logement et de la température demandée. Ne vous précipitez donc pas nécessairement sur les équipements les plus puissants, ni les moins chers, car ces derniers pourraient finalement vous coûter plus cher en pellets sur le long terme.

Bon à savoir

Encore assez méconnu, le ventilateur de poêle à granulés sert à disperser la chaleur efficacement dans toutes les pièces de votre logement, et ce, sans consommer plus. Cette astuce peut vous permettre d’économiser quelques kilos de pellets.

2. Bien choisir ses granulés

Les granulés de bois doivent, eux aussi, être de qualité pour réduire au maximum votre consommation. Idéalement, optez pour un pellet certifié par l’un des labels tels que Flamme Verte, Qualibois DINPlus ou encore NF Haute Performance. Ces types de granulés vous assurent un meilleur rendement, car ils ne risquent pas d’avoir de problèmes d’humidité.

Le taux de cendres ainsi que le pouvoir calorifique, le taux de fines et la présence ou non d’additifs sont également des informations essentielles à vérifier pour connaître la qualité de vos granulés.

3. Positionner son poêle stratégiquement

Le choix de l’emplacement de votre poêle à pellets ne se fait pas au hasard. Idéalement, l’équipement doit être placé au centre de votre habitation et au rez-de-chaussée. Cette configuration permet en effet de diffuser la chaleur de manière optimale dans toutes les pièces de votre logement, notamment de la façon la plus homogène possible. Toutefois, n’hésitez pas à demander des conseils à un expert du secteur pour votre installation.

4. Programmer avec soin son poêle à granulés

Programmer avec soin son poêle à granulés

Trois principaux réglages sont à ajuster avec soin pour optimiser votre consommation de pellets :

  • Le réglage de la température de chauffe, idéalement aux alentours de 19°C/20°C. Il est inutile de vouloir une température supérieure, car cela engendrerait automatiquement une surconsommation. Si vous vous absentez plusieurs jours, abaissez la température à 17°C en moyenne, pour économiser un maximum.
  • Le réglage du débit d’air, qui permet à l’équipement de maintenir la combustion et donc la chaleur. Si la ventilation est trop puissante, les pellets vont être consumés trop rapidement, alors qu’à l’inverse, s’il y a moins d’air, les braises sont plus durables, et votre consommation réduite.
  • La régulation du débit de granulés, qui doit être calé sur celui du débit d’air. L’approvisionnement en granulés doit être égal ou inférieur au réglage de l'admission d’air.

5. Entretenir régulièrement son poêle à pellets

Au même titre que les autres appareils de chauffe, le poêle à granulés se doit d’être bien entretenu, au moins deux fois par an, pour conserver toute son efficacité. Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel certifié pour effectuer le ramonage de votre équipement. Il s’agit principalement d’ôter la suie, les poussières ainsi que les cendres qui se sont accumulées dans le conduit.

Pour une consommation optimale et un rendement efficace, optez pour les Pellets Premium de TotalEnergies.