Quelle consommation de pellets pour une maison de 100 m2 ?

Publié le Lundi 13 Février 2023 et mis à jour le Jeudi 23 Mai 2024 - Les actualités du Bois

Le choix d'un mode de chauffage pour une maison peut influencer considérablement le budget énergétique et l'impact environnemental. Les pellets, obtenus à partir de déchets de bois, sont considérés comme une alternative écologique et économique aux sources d'énergie classiques telles que le gaz ou l'électricité. Mais comment déterminer la quantité de pellets nécessaire pour une maison de 100 m2 ?

consommation pellets 100m2

Chauffer sa maison de 100 m2 avec des pellets peut être une excellente option, offrant non seulement une contribution positive à la protection de l'environnement, mais également des économies financières considérables. Cependant, pour anticiper votre budget de chauffage et disposer de suffisamment de pellets à tout moment, il est important de comprendre combien de granulés de bois votre poêle consomme et d’identifier les facteurs qui influent sur votre consommation énergétique.

Combien de sacs de pellets faut-il pour chauffer une maison de 100 m2 ?

Votre consommation moyenne de pellets de bois ne dépend pas uniquement de la superficie de votre logement. La qualité de votre isolation, de l’installation et des pellets sont des éléments déterminants sur la quantité de pellets dont vous avez besoin chaque année. L’intensité de l’utilisation de votre poêle à granulés est également à prendre en compte. Votre consommation sera différente si votre poêle à pellets est un mode de chauffage d’appoint ou principal.

Consommation de pellets pour un chauffage d'appoint

Vous utilisez peut-être votre poêle à pellets comme chauffage d’appoint pour apporter rapidement un peu plus de chaleur à votre habitat, ou simplement pour profiter de la flamme le temps d’une soirée. Dans ce cas, comptez une consommation moyenne d’1 kg de pellet par heure.

Si vous combinez plusieurs modes de chauffage et que vous possédez un chauffage central au fioul, au gaz, ou électrique, votre poêle à granulés de bois peut vous servir à chauffer votre maison ponctuellement. Il peut être allumé quelques heures par jour à la mi-saison, lorsque le chauffage principal reste éteint et que les températures extérieures ne sont pas trop basses. Dans ce cas, vous allumerez au maximum votre poêle à pellets une quinzaine d’heures par jour pour les journées les plus fraîches du printemps ou de l’automne. Vous consommerez alors à peu près 15 kg de pellets par jour pour conserver une température agréable dans l’ensemble de votre maison de 100 m2.

Consommation de pellets pour un chauffage principal

Il est souvent plus avantageux d’utiliser votre poêle à granulés comme mode de chauffage principal. Même si vous avez un chauffage central différent, l’utilisation quotidienne de votre poêle à pellets comme chauffage principal vous fera faire des économies.

Votre consommation de pellets varie selon la saison. La consommation de pellets en hiver n’est pas exactement d’1 kg par heure, comme mentionné plus haut, mais plutôt de 2 kg par heure, sur une durée moyenne de 15 heures par jour au minimum. En revanche, vous ne chauffez sans doute pas ou très peu en été. La consommation de pellets d’un foyer qui utilise principalement ce mode de chauffage est alors calculée à l’année.

En tant que chauffage principal, une chaudière à pellets nécessite en moyenne 2 tonnes de granulés par an pour une habitation de 100 m2. Cela correspond à environ deux palettes de 72 sacs de pellets de 15 kg chacun, soit un budget d’un peu moins de 600 euros par an (pour un prix moyen du kg de pellets légèrement en dessous de 0,30 €). Il faut donc compter une moyenne de deux sacs de pellets par semaine. Le chauffage aux granulés de bois est sans doute le moins cher du marché en comparaison avec le chauffage électrique, au fioul, ou au gaz.

Comment optimiser sa consommation de pellets ?

optimiser votre consommation de pellets

Vous pouvez réaliser de réelles économies d’énergie et réduire votre consommation de pellets, même par temps froid, grâce à plusieurs mesures simples :

  • Il est conseillé de bien réguler le chauffage de votre logement. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez installer un programmateur qui vous permettra de planifier les moments où vous souhaitez allumer le poêle et les températures souhaitées dans votre logement.
  • Régler la température à 17°C la nuit et à 19°C la journée vous garantit des économies d’énergie et une température confortable dans toute votre maison.
  • Privilégiez de régulières et longues périodes de chauffe pour éviter de trop fortes variations de températures dans votre maison qui pousseraient votre poêle à bois à chauffer trop fort au démarrage pour une augmentation rapide de la température ambiante.
  • Lorsque vous êtes absent quelques heures tous les jours, inutile de faire fonctionner votre poêle en permanence, vous pouvez descendre la température de votre logement à 14°C, ou éteindre complètement votre poêle à granulés lors d’une absence prolongée de plusieurs jours.
  • Si votre poêle à bois est doté d’un mode éco, utilisez-le pour une consommation modérée de votre stock de pellets.
  • Utilisez des pellets de bonne qualité dont la combustion est lente, qui répondent aux normes françaises ou européennes, et éventuellement labellisés (norme DINplus pour le respect du taux d’humidité notamment).
  • Lors de l'achat de votre poêle à pellets, ne choisissez pas un poêle trop puissant pour votre logement. Pour une surface de 100 m2, un poêle à granulés d’une puissance de 6 à 9 kWh est suffisant. Au-delà de ce seuil, vous risquez une surconsommation de granulés de bois.
  • Assurez-vous de réaliser une installation optimale en plaçant votre poêle à granulés au centre de votre logement, au rez-de-chaussée. Soyez conseillé par un installateur expérimenté.
  • Vérifiez que l’isolation de votre logement est correcte et que vous n’avez pas trop de déperdition de chaleur.

Pour une performance de chauffage optimale et un rendement calorifique supérieur, optez pour les Pellets Premium de TotalEnergies.