6 conseils pour faire tenir un feu de cheminée toute la nuit

Publié le Lundi 23 Octobre 2023 et mis à jour le Dimanche 30 Juin 2024 - Les actualités du Pellets et bûches

Se réveiller au son des crépitements du feu de cheminée… Un petit plaisir hivernal dont vous auriez tort de vous priver. L’idéal est de pouvoir profiter de son feu toute la soirée, et de le faire durer jusqu’au petit matin.

Conseils pour conserver le feu dans son poêle à bois

Qu’il s’agisse d’un feu de cheminée, de poêle ou d’insert, il est possible de le faire durer plusieurs heures pour en profiter au maximum. Comment faire tenir un feu de cheminée toute la nuit ? Ou obtenir un feu continu dans votre poêle à bois ? Voici 6 conseils pour optimiser la durée de combustion de vos bûches.

1. Sélectionner du bois de qualité

Le choix de votre bois n’est pas anodin. Il est vivement recommandé de veiller à sa qualité pour faire durer votre feu de cheminée, de poêle ou d’insert. Préférez un bois bien sec et compressé, issu d’une espèce « dure » comme le chêne, le hêtre ou encore le frêne et l’érable. Ce type de bois densifié dispose en effet d’un fort pouvoir calorifique et d’un faible taux d’humidité. À l’inverse, les bois tendres, comme le pin ou l’épicéa, se consument très vite. Ils sont toutefois faciles à allumer et parfaits pour démarrer votre feu.

2. Choisir des bûches adaptées

En termes de bois sec et densifié, on distingue deux catégories différentes : les bûches de jour et les bûches de nuit. Les deux sont complémentaires pour optimiser le chauffage de votre maison. Comme leur nom l’indique, les bûches de jour sont idéales pour faire durer votre bois la journée, tandis que les bûches de nuit compressées sont de parfaites alliées pour maintenir votre feu allumé toute la nuit. Leur combustion est en effet plus lente, même si la production de chaleur est un peu moins importante.

La taille des bûches est également importante. Il faut l’adapter à la phase du feu : privilégiez des petites bûches pour allumer ou raviver un feu en train de s’éteindre, et tournez-vous vers des gros morceaux de bois pour entretenir votre feu.

3. Bien disposer son bois

La façon de disposer vos bûches a également toute son importance pour faire durer votre feu. Il faut en effet les disposer de manière pyramidale. Lors de l’allumage de votre feu, n’hésitez pas à prévoir tout ce dont vous avez besoin à proximité : bois d’allumage, allume-feu, papier et, bien sûr, les bûches. Faire une pyramide avec le bois n’est pas toujours évident au départ, mais au fil de vos expériences, vos bûches seront empilées avec de plus en plus d’aisance.

4. Avoir la bonne technique pour allumer son feu

la bonne technique pour allumer son feu

Pour le faire durer le plus longtemps possible, allumez votre feu par le haut. On appelle cela « l’allumage inversé ». À l’image d’une bougie, cette technique est en effet idéale pour favoriser une combustion lente et optimiser ainsi la durée de votre feu. Une manière aussi de limiter votre consommation de bois. Dernier atout non négligeable de cette astuce : elle est aussi moins polluante qu’un allumage par le bas.

5. Contrôler le flux d’air

Les arrivées d’air de votre installation doivent être bien maîtrisées. Les bouches d’aération doivent bien sûr être ouvertes lorsque vous allumez votre feu, mais lors de la combustion, il est important de limiter le flux d’air pour faire durer votre feu au maximum, notamment la nuit.

6. Conserver les cendres

Les cendres sont bien plus utiles qu’elles n’y paraissent. Elles permettent en effet de séparer les bûches de bois du sol de votre installation (cheminée, poêle ou insert), de préserver les braises mais surtout de maintenir en vie votre feu de bois plus longtemps. Pour cela, n’hésitez pas à recouvrir vos bûches de cendre lorsque votre feu est bien actif, avant d’aller vous coucher.

Envie de faire le plein de bûches de bois pour vos nuits d’hiver ? Commandez dès maintenant votre bois de chauffage qualité Premium, idéal pour faire durer votre feu le plus longtemps possible.