Tout savoir sur la chaudière à bûches de bois

Publié le Mercredi 29 Novembre 2023 et mis à jour le Samedi 10 Février 2024 - Les actualités du Chaudières

Vous souhaitez installer une chaudière à bûches de bois dans votre logement ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce mode de chauffage économe et respectueux de l’environnement.

une chaudière à bûches de bois

Performante, économique et offrant un excellent confort thermique, la chaudière à bûches séduit de plus en plus de ménages. Comment fonctionne ce type d’appareil ? Quels avantages et inconvénients ? Comment entretenir sa chaudière à bûches de bois ? Combien ça coûte et quelles sont les aides disponibles ? On fait le point.

Comment fonctionne une chaudière à bûches ?

Une chaudière à bûches de bois se compose :

  • d’une chambre de remplissage où sont stockées les bûches en vue de la combustion ;
  • d’une chambre de combustion où le bois brûle ;
  • d’une arrivée d’air qui sert à amener de l’air comburant jusqu’à la chambre de combustion ;
  • d’un échangeur thermique qui transmet la chaleur provenant des bûches vers l’eau du circuit de chauffage ;
  • d’un conduit de fumée pour évacuer les gaz produits par la combustion ;
  • d’un bac pour recueillir les cendres.

La première étape consiste à mettre les bûches dans la chambre de remplissage. Contrairement aux chaudières à granulés qui disposent d’un réservoir automatique intégré, le chargement se fait à la main. Pour allumer la chaudière, il suffit ensuite d’actionner les commandes.

Le fonctionnement d’une chaudière à bûches est identique à celui d’une chaudière au gaz ou au fioul classique : la chaleur produite par la combustion du bois sert à faire monter en température le fluide caloporteur contenu dans le circuit de chauffage central. Celui-ci se charge ensuite d’alimenter les radiateurs ou les planchers chauffants et de diffuser la chaleur à bonne température dans toutes les pièces de la maison.

À noter : la chaudière à bois peut être reliée à un ballon d’eau afin de produire de l’eau chaude sanitaire pour l’ensemble des habitants du foyer.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une chaudière à bûches de bois ?

Les avantages de la chaudière à bûches de bois sont nombreux :

  • Un combustible économique : le prix du bois défie toute concurrence sur le marché de l’énergie et est relativement stable. Il est nettement inférieur à celui du gaz, de l’électricité ou du fioul pour la production d’une même puissance d’énergie, de quoi réaliser d’importantes économies sur sa facture chaque année.
  • Le bois est écologique : le bois est une ressource renouvelable et quasiment neutre en carbone. On estime d’ailleurs que les chaudières à bûches émettent 5 à 10 fois moins de gaz à effet de serre par rapport aux autres combustibles.
  • Un excellent confort thermique : la chaudière à bûches est appréciée pour sa chaleur agréable, douce et homogène. En optant pour ce mode de chauffage, vous êtes autonome et n’avez pas besoin d’investir dans un système de chauffage complémentaire.

La chaudière à bûches présente toutefois quelques inconvénients :

  • La nécessité de prévoir un espace de stockage suffisant : une chaudière à bûches est un système de chauffage encombrant qui nécessite une surface de plusieurs mètres carrés. Il faut également prévoir un espace de stockage pour les bûches et s’assurer que le bois reste bien au sec.
  • Un investissement coûteux : pour une chaudière à bûches, il faut compter entre 4 000 et 20 000 € selon le modèle. Néanmoins, l’achat et l’installation de ce type d’appareil ouvrent droit à de nombreuses aides financières, ce qui peut largement faire baisser les coûts.

Comment optimiser le rendement d’une chaudière à bûches ?

Pour améliorer les performances d’une chaudière à bûches, voici quelques conseils :

  1. Opter pour le bon appareil : pour un rendement optimal, nous vous conseillons de choisir une chaudière à bûches labellisée « Flamme Verte ». Ce label assure une bonne performance énergétique et environnementale, avec un rendement supérieur à 80 %.
  2. Choisir le bon combustible : la qualité de la bûche de bois est essentielle pour optimiser le rendement de votre appareil et limiter son encrassement. Le bois doit être sec (taux d’humidité inférieur à 20 %), propre et fendu. Vous pouvez privilégier certaines essences, comme le chêne, l’orme ou le hêtre, qui présentent un excellent pouvoir calorifique.
  3. Assurer un entretien régulier de sa chaudière : entretenir régulièrement sa chaudière bois et le conduit d’évacuation de fumées est indispensable au bon rendement et au bon fonctionnement de votre appareil.

Comment installer une chaudière à bûches de bois ?

Installer une chaudière à bûches de bois

Pour installer une chaudière à bûches de bois chez soi, il est indispensable de posséder un circuit de chauffage central auquel la relier. Ce circuit doit pouvoir rejoindre les émetteurs pour diffuser la chaleur (radiateurs, planchers chauffants, etc.).

Par ailleurs, avant d’installer ce type d’équipement, il faut veiller à disposer d’un espace suffisant. Non seulement pour l’installation de la chaudière, qui est plutôt imposante, mais aussi pour stocker les bûches. Pour rappel, le bois de chauffage doit être stocké dans un endroit bien ventilé, couvert et à l’abri de l’humidité. Car plus un bois est sec, plus l’allumage est facile, et plus il fournit une quantité de chaleur importante lors de sa combustion.

L’installation d’une chaudière à bois étant une opération technique qui nécessite différents raccordements, il est impératif de la confier à un professionnel qualifié. Afin que l’opération se déroule dans les meilleures conditions, nous vous conseillons de préférer un installateur reconnu garant de l’environnement (RGE). Cela vous permettra également d’avoir accès aux aides financières.

Combien coûte une chaudière à bûches et quelles sont les aides disponibles ?

Les chaudières à bûches de bois ont un coût élevé, qui varie selon la puissance et le type d’appareil choisi (chaudière classique, chaudière basse température, chaudière à hydro-accumulation, chaudière bois à condensation, etc.). En moyenne, le prix d’une chaudière bois bûches se situe entre 4 000 et 20 000 €, installation comprise.

Si le coût peut impressionner, pas de panique : non seulement l’achat d’une chaudière à bûches est vite rentabilisé, mais surtout vous pouvez bénéficier d’aides financières pour vous accompagner dans vos efforts de transition énergétique :

  • MaPrimeRénov’ : le montant de la prime peut atteindre 8 000 € et varie en fonction des revenus du ménage et du gain écologique permis par les travaux.
  • La prime CEE : versée par les fournisseurs d’énergie et s’inscrivant dans le dispositif des Certificats d’économie d'énergie (CEE), elle varie selon votre région et votre revenu fiscal de référence et permet de couvrir une partie de vos éco-travaux.
  • L’éco-prêt à taux zéro : l’éco-PTZ s’adresse à tous les propriétaires occupants ou bailleurs, sans condition de ressources. Il est plafonné en fonction du nombre de travaux de rénovation énergétique que vous entreprenez.
  • La TVA réduite à 5,5 % : elle est appliquée directement sur la facture par votre artisan RGE.

Comment entretenir une chaudière à bûches ?

Pour permettre à votre installation de fonctionner de façon optimale et garantir votre sécurité tout au long de l’année, la chaudière à bûches doit faire l’objet d’un entretien régulier. Ainsi, elle nécessite :

  • une visite d’entretien annuelle ;
  • deux ramonages du conduit de fumée par an (dont un pendant la période de chauffe) ;
  • un contrôle obligatoire tous les deux ans (ne pas s’y conformer vous expose à une amende de 1 500 €).

Ces opérations doivent être effectuées par un professionnel. Après chaque intervention, celui-ci va vous remettre une attestation. Ce document doit être gardé précieusement puisqu’il vous permet, au besoin, de faire jouer la garantie constructeur de la chaudière, mais aussi d’obtenir un remboursement auprès de votre compagnie d’assurance en cas de sinistre.

Découvrez les Bûches Premium de TotalEnergies