Les étapes d'installation d'un équipement de chauffage au bois

Publié le Mardi 6 Décembre 2022 et mis à jour le Mercredi 25 Janvier 2023 - Les actualités du Poêles

Retrouvez nos conseils pour trouver la solution de chauffage au bois la plus adaptée à vos besoins : poêle à bois, poêle à granulés ou chaudière à bois. Découvrez les étapes pour installer et entretenir votre équipement de chauffage en toute sécurité.

installation d'un chauffage au bois

Le bois représente la première énergie renouvelable en France et c’est aussi la plus économique. En faisant le choix de se chauffer au bois, il est possible de réduire sa facture énergétique jusqu’à deux fois par rapport à l’électricité ou au gaz. Découvrez toutes les étapes d’installation d’un équipement de chauffage au bois.

1. La phase de préparation du projet

L’installation d’un équipement de chauffage demande un certain temps de réflexion afin de déterminer ses besoins et s’interroger sur le choix de l’appareil. En amont du projet, il convient de cibler toutes les questions essentielles afin de faire le bon choix. Comment est agencé votre logement ? Quel est votre budget global ? Quel équipement de chauffage au bois souhaitez-vous ? Quel combustible ? Vous devez trouver la solution de chauffage la plus adaptée à vos besoins pour que votre nouvel appareil de chauffage corresponde à vos attentes.

Une fois que votre projet a mûri, contactez un ou plusieurs professionnels qui proposeront des devis détaillés. Faites appel en priorité à un installateur qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), qui certifie la qualité des rénovations énergétiques en engageant les professionnels sur l'efficacité de leur prestation. Les installateurs vous aideront à trouver l’équipement de chauffage au bois le plus adapté à vos besoins, en fonction de la disposition du logement et des performances énergétiques du bâtiment.

2. L’achat de l’équipement de chauffage au bois

La dimension de l’appareil est l’un des critères les plus importants au moment de l’achat. Un poêle trop grand risque d’être utilisé à bas régime, ce qui est très mauvais en termes de pollution de l’air. Il est préférable de choisir un petit poêle mais performant, quitte à conserver un chauffage d'appoint. Prenez également en compte les critères suivants pour faire le meilleur choix : puissance, performance, prix, design… Voici les principales caractéristiques de chaque équipement de chauffage au bois.

Poêle à bois

Chaleureux dans la pièce de vie, le poêle à bois est facile à installer. En fonte ou en acier, le poêle à bois est une solution de chauffage facile et économique. Après l’allumage, il faut ajouter des bûches de bois ou du bois compressé. Le poêle à bois fonctionne par convection naturelle et la chaleur produite est restituée pendant plusieurs heures dans le foyer.

Poêle à granulés

Le poêle à granulés offre un très bon rendement. C’est un système programmé qui va gérer la vitesse de combustion des granulés. L’appareil est réglé à heures fixes et dès que la pièce arrive à une température prédéfinie, il s’arrête automatiquement. C’est une solution très pratique en termes de commodité d’utilisation et de coût. Étant donné que l’appareil ne fonctionne pas tout le temps, la consommation en granulés est réduite. Détail non négligeable, le poêle à granulés permet de supprimer la corvée de bûches.

Poêle mixte

Plusieurs fabricants ont mis au point des poêles mixtes qui permettent de profiter des avantages du bois et du granulé. Vous pouvez alimenter l’appareil en bûches de bois quand vous êtes disponible et prendre le relais avec les granulés. Le poêle mixte combine le charme du poêle à bois et la praticité du poêle à granulés.

Insert

L’insert, ou foyer fermé, permet d’améliorer les performances d’une cheminée existante afin d’obtenir de meilleurs rendements par rapport à un foyer ouvert. Avec des conduits répartissant la chaleur dans toute la maison, l’insert est une solution écologique et économique.

La chaudière à bois ou à granulés

C’est un mode de chauffage particulièrement intéressant dans les grandes maisons. Le Label Flamme Verte permet de repérer facilement les équipements de chauffage au bois au rendement élevé et aux émissions de particules faibles.

3. Les travaux d’installation

Une fois que vous avez choisi l’équipement de chauffage, un professionnel prend en charge la globalité du chantier, quelles que soient les spécificités de votre logement. Voici les différentes étapes des travaux :

  • préparation du chantier ;
  • démolition des éléments existants si besoin ;
  • évacuation des gravats ;
  • création du conduit d’évacuation et installation du tubage ;
  • pose d’une plaque de sol ;
  • installation de l’insert ou du poêle ;
  • intervention sur le toit du bâtiment si nécessaire.

Seul un expert en fumisterie pourra apprécier la qualité du conduit si jamais vous changez d’appareil.

4. Les aides pour s’équiper

Si vous entreprenez des travaux d’installation d’un équipement de chauffage au bois, sachez qu’il existe différentes aides gouvernementales auxquelles vous pourriez être éligible :

les aides pour le chauffage au bois

  • L’éco-prêt à taux zéro pour emprunter jusqu’à 50 000€ à taux zéro.
  • MaPrimeRénov’ qui permet de remplacer un système de chauffage vieillissant par un appareil plus performant. En tant que propriétaire, résident comme bailleur, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’, une aide mise en place par le Gouvernement pour motiver la rénovation énergétique. Vos travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant de l'environnement (RGE).
  • Le certificat d’économie d’énergie (CEE), aussi appelé prime énergie, permet aux fournisseurs d’énergie d’accorder des aides aux particuliers. Ces aides couvrent les travaux d’installation de chauffage à haute performance énergétique réalisés par un artisan labellisé RGE.
  • L'aide du Fonds Air est proposée par certaines collectivités, en collaboration avec l'ADEME, pour les particuliers qui souhaitent remplacer un appareil non performant de chauffage au bois comme une cheminée ouverte, un foyer fermé, un poêle, une cuisinière ou une vieille chaudière par du matériel très performant en termes de rendement et de limitation des émissions de particules fines. Ces appareils performants doivent être labellisés label Flamme verte.

L'outil Simul'aides vous permettra de simuler les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

5. L’achat des combustibles

Il est important de s’approvisionner avec du combustible de qualité pour entretenir votre appareil tout en faisant des économies. Différentes options s’offrent à vous pour acheter vos combustibles.

Livraison à domicile : de préférence, faites appel à un fournisseur professionnel, comme TotalEnergies, qui assurera un service de livraison de bois de chauffage et granulés de qualité et adapté à vos besoins.

Point relais : grâce à de nouveaux services innovants comme le Click and Collect, il est possible de commander en ligne vos sacs de pellets ou vos sacs de bûches à l’unité, et de les récupérer directement dans le point de retrait le plus proche de chez vous.

Distributeur automatique : disponible 24h/24 et 7j/7, les distributeurs automatiques Proxibois vous fournissent en bois de chauffage toute l’année.

Commande en ligne : désormais, il est même possible d’acheter votre bois de chauffage en ligne en quelques clics seulement.

6. Le stockage des combustibles

stockage bois

Pour stocker vos bûches de bois ou pellets en extérieur, choisissez un abri bien couvert et décollé du sol. La veille de son utilisation, rentrez le bois chez vous pour être sûr qu’il soit bien sec. À la maison, il existe différents accessoires pour utiliser et stocker les granulés et bûches de bois en intérieur. Et surtout, ne brûlez pas du bois de récupération : c’est nocif pour l’environnement.

7. L’entretien d’un équipement de chauffage au bois

Lorsque votre équipement de chauffage au bois est installé, voici nos conseils pour l’entretenir.

  • Entretien hebdomadaire : les poêles à bois et poêles à granulés nécessitent un entretien régulier pour vous permettre de profiter d’un appareil de chauffage performant, sur la durée et en toute sécurité. Pour cela, il est recommandé de retirer la cendre du bac à cendres. Vérifier que les arrivées d’air sont libres. Nettoyer le foyer de combustion et les vitres avec un produit adapté.
  • Entretien annuel : la Loi impose un ramonage de votre équipement de chauffage deux fois par an, dont un durant la période de chauffe, par un professionnel. Celui-ci vous délivrera une attestation qui pourra vous être demandée par votre assureur.

Commandez dès maintenant vos pellets ou vos bûches.