Profitez d'aides pour installer un poêle ou une chaudière

Vous souhaitez optimiser les dépenses énergétiques de votre logement en installant une chaudière ou un poêle à bois ? Ou remplacer votre chaudière au fioul ? En tant que propriétaire, résident comme bailleur, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’, une aide mise en place par le Gouvernement pour motiver la rénovation énergétique.

Un crédit d’impôt pour votre poêle à bois

Initialement mise en place en janvier 2020, MaPrimRénov’ a été reconduite en 2022 pour la deuxième année consécutive. Cette aide à la rénovation énergétique remplace ainsi le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) et les précédentes aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux sérénité ».

MaPrimeRénov’ : une aide financière pour la rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ est une aide financière mise en place par l’État afin d’accompagner et d’accélérer la rénovation énergétique. Ce dispositif est accessible à tous les propriétaires et copropriétaires, en possession d’un logement construit depuis plus de quinze ans. MaPrimeRénov’ peut donc tout à fait être employée pour installer une chaudière ou un poêle à bois, puisqu’il s’agit bel et bien de travaux de rénovation énergétique.

D’autre part, si la demande concerne le remplacement d’une chaudière au fioul par un autre mode de chauffage ou de fourniture d’eau sanitaire, MaPrimeRénov’ devient également accessible aux logements construits depuis au moins deux ans. Ceci, pour compenser la récente interdiction des chaudières au fioul.

À quelles conditions puis-je bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

​​​​En tant que propriétaire, vous pouvez accéder à MaPrimeRénov’, que vous occupiez ou que vous louiez le logement concerné par les travaux de rénovation. Comme indiqué précédemment, ledit logement doit être construit depuis au moins quinze ans, sauf si vous adressez votre demande dans l'optique de remplacer une chaudière au fioul. Dans ce cas-là, la prime est accessible aux logements construits depuis deux ans. À noter que les copropriétés peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ pour installer une chaudière ou un poêle à granulés dans les parties communes uniquement.

En tant que bailleur, pour bénéficier de MaPrimeRénov', vous devez vous engager à :

  • louer le logement en tant que résidence principale pour au moins cinq ans ;
  • informer votre locataire des prochains travaux de rénovation ;
  • déduire cette prime du montant total des travaux, en cas de réévaluation justifiée du loyer, et en informer votre locataire.

Puis-je demander MaPrimeRénov’ pour installer une chaudière ou un poêle à granulés ?

MaPrimeRénov' a pour objectif de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. L'achat et l’installation d’une chaudière ou d’un poêle à bois entrent parfaitement dans ce cadre. Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, les travaux doivent simplement être menés par une entreprise labellisée RGE (Reconnue garante de l’environnement).

Comment est calculé le montant de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ se matérialise par un montant forfaitaire, calculé en fonction des revenus du foyer et des économies énergétiques engendrées par les travaux. Des familles les plus modestes aux plus aisées, les plafonds de ressources se divisent en quatre catégories :

  • MaPrimeRénov’ bleu ;
  • MaPrimeRénov’ jaune ;
  • MaPrimeRénov’ violet ;
  • MaPrimeRénov’ rose.

À noter qu’il existe une cinquième catégorie, MaPrimeRénov’ copropriété, qui - comme son nom l’indique - sert à fixer les barèmes pour les logements gérés en copropriété.

De plus, le montant de MaPrimeRénov’ est aussi calculé en fonction de la nature des travaux de rénovation énergétique envisagés. Selon votre plafond de ressources et le coût total de l’installation de votre chaudière ou de votre poêle à granulés, le montant de votre prime peut donc fortement varier.

Si vous remplissez bien toutes les conditions et que vos ressources, ainsi que la nature de votre projet, vous permettent d’accéder à MaPrimeRénov’, vous pourrez alors déposer votre dossier sur le site du Gouvernement.

Bon à savoir

Les services de l’État ont mis en ligne un simulateur pour évaluer votre plafond de ressources et ainsi estimer le niveau d’aide auquel vous avez droit.

MaPrimeRénov’ est-elle cumulable avec d’autres aides ?

MaPrimeRénov’ est effectivement cumulable avec d’autres aides publiques, notamment :

  • la prime Certificat d’économie d’énergie (CEE), versée directement par les fournisseurs d’énergie ;
  • le prêt Avance rénovation;
  • les aides des collectivités locales ou d’Action logement.

Sachez, de plus, que tous les travaux de rénovation énergétique bénéficient d’une TVA réduite à 5,5 %. Les entreprises labellisées RGE la déduisent automatiquement de leur facture.

Besoin d’aide pour accompagner votre projet ? Financez vos travaux avec la prime énergie TotalEnergies.