Quel est le chauffage d’appoint le plus économique ?

Publié le Lundi 20 Février 2023 et mis à jour le Vendredi 12 Avril 2024 - Les actualités du Poêles

La réponse à cette question est assez simple. Le chauffage d’appoint le plus économique reste, sans surprise, le poêle à bois - et plus particulièrement, le poêle à granulés.

chauffage d'appoint économique

Grâce à des combustibles peu chers, un coût d’achat rentabilisé et un bon rendement énergétique, le poêle à bois se distingue comme le chauffage d’appoint le plus économique du marché. Cependant, certains radiateurs électriques se révèlent, eux aussi, intéressants économiquement.

Le poêle à bois, chauffage d’appoint le plus économique

Chauffage d’appoint le plus économique qui soit, le poêle à granulés ne manque pas d’avantages. Toutefois, en fonction de vos besoins, les poêles mixte ou à bûches se révèlent, eux aussi, économiquement intéressants.

Le poêle à granulés : le plus économique des poêles à bois

Avec un rendement énergétique situé entre 90 et 95 %, le poêle à granulés constitue le meilleur choix pour un chauffage d’appoint économique. Compact et de taille raisonnable, il trouve facilement sa place et complète ainsi parfaitement une chaudière, un système de chauffage électrique ou une pompe à chaleur.

Le poêle à granulés s’alimente avec un combustible, en l'occurrence des pellets (granulés de bois). Cette matière a l’avantage d’être respectueuse de l’environnement, car elle s’avère renouvelable et émet peu d’émissions polluantes à la combustion. De plus, la chaleur émise par ce combustible monte de manière progressive et constante.

En outre, le pellet demeure une ressource peu onéreuse. Une année de chauffage représente, en moyenne, entre 1 500 et 2 000 kilos de pellets, soit un coût compris entre 495 et 660 euros. Des prix bien plus compétitifs que ceux du fioul ou du gaz. D’autant plus économique que, pour fonctionner, le poêle à granulés consomme assez peu d’électricité. Notez d’ailleurs qu’il est possible de contrôler la température du poêle à distance, lorsque l’appareil intègre un thermostat.

Bon à savoir :

Les pellets sont, certes, concernés par la hausse du prix des énergies. Toutefois, le bois reste le combustible le moins cher du marché et les prix tendent vers une baisse progressive.

En termes de prix, l’achat d’un appareil de chauffage à pellets représente un coût oscillant entre 2000 et 6000 euros selon les modèles. De plus, l’installation d’un poêle à granulés donne accès à une grande proportion d’aides de l’État. Il est ainsi possible d’obtenir jusqu’à 3 200 € d’aides pour les ménages les plus modestes. Son acquisition en devient d’autant plus rentable.

Les autres types de poêle à bois économiques

Parmi les chauffages d’appoint les plus économiques, on trouve également deux autres types de poêle à bois, eux aussi accessibles aux aides de l’État :

  • Le poêle à bois mixte. Capable d’alterner entre bûches et granulés, il est équipé d’une chambre à combustion pour le bois, mais aussi d’un brûleur pour les pellets. D’un pouvoir calorifique situé entre 75 et 90 % en fonction du combustible disponible, il a l’avantage de fonctionner sans électricité.
    Prix : entre 3500 et 6000 € (plus cher qu’un poêle à bûches ou à granulés).
  • Le poêle à bûches. Comme son nom l’indique, ce type de poêle fonctionne grâce à la combustion de bûches de bois, combustibles moins chers à l’achat que les pellets. Légèrement moins rentable que les appareils mixtes ou à pellets, le poêle à bûches affiche tout de même un rendement énergétique de 70 à 80 %.
    Prix : entre 800 et 4 000 € (le moins cher).

Les radiateurs électriques, autre solution d’appoint économique

radiateurs-électriques-solution-d-appoint-économique

Moins rentables qu’un poêle à bois, les radiateurs électriques se révèlent tout de même relativement économiques en tant que chauffage d’appoint. D’autant qu’ils sont plus simples à installer et à alimenter dans un appartement, par exemple.

Le radiateur à inertie

Le système à inertie accumule de la chaleur, avant de la restituer de manière progressive et homogène dans la pièce. Cette caractéristique fait des radiateurs à inertie les appareils de chauffage électrique les plus performants. D’autant que, pour ne rien gâcher, ils s’avèrent assez simples à installer.

Cependant, tous les modèles ne se valent pas et ne sont pas nécessairement gage d’économie. Pour monter en température, le système peut consommer beaucoup d’électricité. Dans les faits, seuls les radiateurs à inertie dotés d’un dispositif de programmation intelligent sont réellement économes en énergie.

Le radiateur à panneaux rayonnants

Loin d’être les appareils les plus économes, les radiateurs à panneaux rayonnants offrent néanmoins un meilleur rendement et une diffusion de la chaleur plus agréable que les radiateurs ventilo-convecteurs traditionnels. Le rayonnement transmet effectivement la chaleur de manière homogène dans toute la pièce, grâce à une plaque en carbone, chauffée par une résistance électrique.

Découvrez les Bûches et les Pellets de TotalEnergies