Cheminée à foyer ouvert VS insert : que choisir ?

Publié le Mardi 18 Janvier 2022 et mis à jour le Dimanche 30 Juin 2024 - Les actualités du Bois

Cheminée à foyer ouvert ou insert ? Quelles différences y a-t-il entre ces deux systèmes de chauffage au bois et quels sont les avantages et inconvénients de chacun ?

Illustration La cheminée à foyer ouvert, c’est le plaisir d’une belle flambée au cœur de l’hiver. Les flammes qui lèchent les bûches, le bois qui crépite, la chaleur qui se diffuse et propage en même temps une ambiance si chaleureuse. De son côté, l’’insert se présente comme une alternative intéressante. Il offre un rendement bien plus important tout en permettant d’admirer le feu dans l’âtre.

Qu’est-ce qu’une cheminée à foyer ouvert ?

La cheminée à foyer ouvert est une cheminée simple. C’est la cheminée la plus classique avec la technologie basique. Ce type de cheminée est dite « ouverte » car il n’y a aucune vitre qui sépare l’âtre, c’est-à-dire la partie dans laquelle le bois brûle, de la pièce où se situe la cheminée. On l’oppose à la cheminée à foyer fermé dans laquelle la combustion du bois se fait dans une enceinte fermée.

Si la cheminée à foyer ouvert offre une vue idéale sur les bûches en train de flamber et permet d’entendre le bois crépiter, ce n’est en revanche pas le type de cheminée le plus efficace en termes de rendement.

Qu’est-ce qu’un insert de cheminée ?

Un insert de cheminée est un équipement de chauffage au bois qui permet de rénover une cheminée. L’insert s’encastre – ou s’insère comme son nom l’indique – dans la cheminée existante. La taille et la géométrie d’un insert dépendent de la disposition de la cheminée et de son ouverture.

Cheminée à foyer ouvert : avantages et inconvénients

Les avantages de la cheminée à foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert est un inconditionnel pour les amoureux de soirée cosy au coin du feu. La cheminée offre une ambiance chaleureuse. Avec ce type de cheminée, ce sont tous les sens qui sont en éveil. On apprécie le crépitement du bois qui brûle, la beauté des flammes qui tournoient, et la bonne odeur du feu. Bien entendu, on en profite surtout pour s’approcher de l’âtre pour profiter de la chaleur du feu.

Les inconvénients de la cheminée à foyer ouvert

Si ce type de cheminée est authentique et cosy, ce charme imbattable n’en cache pas moins de grosses lacunes en termes de rendement. Le rendement d’une cheminée à foyer ouvert ne dépasse pas 10 à 15 %. En d’autres termes : 85 à 90 % de l’énergie fournie pas une bûche disparaît dans les fumées.

Ce manque de rendement s’explique par une combustion du bois peu efficace en raison de la structure de la cheminée. Les cheminées à foyer ouvert sont constituées d’une niche construite dans un mur, et qui est reliée à un conduit dirigeant l’air chaud vers l’extérieur. La chaleur est donc diffusée grâce au rayonnement des flammes, à la circulation d’air par convection et à la conduction, c’est-à-dire la chaleur diffusée par les flammes puis retenues par les parois avant d’être rejetée. Ces trois sources de chaleur ne permettent pas d'assurer un chauffage efficace.

Mais cette mauvaise combustion entraîne également un autre problème : de fortes émissions polluantes qui contribuent à dégrader l’atmosphère. Pour ces deux raisons, l’Agence de la transition écologique (Ademe) estime qu’une cheminée à foyer ouvert ne peut pas être considérée comme un moyen de chauffage pertinent. Pour améliorer les performances de votre cheminée, l’Ademe conseille d’utiliser un régulateur de tirage, et de le fermer une fois le feu éteint. Il convient également de veiller à la bonne évacuation des fumées et de ne jamais laisser le feu la nuit pour éviter tout risque d’incendie.

Insert : avantages et inconvénients

Les avantages d’un insert de cheminée

L’insert est très pratique puisqu’il s’adapte dans une cheminée existante, s’y insère, et offre de bien meilleures performances qu’une cheminée à foyer ouvert. Avec un insert, le rendement est de l’ordre de 85 %.

Le principe de fonctionnement de l’insert est le même que celui d’une cheminée à foyer fermé. Le corps de chauffe en fonte ou en acier fonctionne sur le principe de la convection et sur le rayonnement de la porte ou de la vitre. La convection correspond au mouvement vertical de l’air, et le rayonnement à la diffusion de chaleur. L’insert est équipé d’une double paroi permettant la circulation de l’air ambiant. À l’intérieur de l’appareil, l’air est chauffé avant d’être diffusé dans la pièce. Avec un insert, la chaleur se diffuse donc dans la pièce par convection naturelle, d’où le rendement supérieur en comparaison avec un foyer ouvert.

Autre avantage de l’insert, il limite les émissions polluantes.

Les inconvénients d’un insert de cheminée

S’il offre un bien meilleur rendement, l’insert ne présente pas autant de charme qu’une cheminée à foyer ouvert. Attention toutefois, tous les inserts n’offrent pas les mêmes performances. L’Ademe précise que si les appareils récents peuvent garantir entre 65 et 85 % de rendement, ce n’est pas le cas des installations anciennes. Le rendement des appareils installés avant 2005 oscille entre 30 et 60 %.

Vous voulez faire le plein de bois pour passer l’hiver bien au chaud au coin de la cheminée ? Avec les bûches Premium de TotalEnergies vous bénéficiez de bûches propres, séchées, partiellement écorcées et utilisables immédiatement. Pas besoin de les faire sécher, elles vous permettent de chauffer immédiatement la maison et assurent une combustion optimale.