Chaudière bois : quand et comment éteindre son chauffage ?

Publié le Mercredi 17 Avril 2024 et mis à jour le Mercredi 22 Mai 2024 - Les actualités du Chaudières

Les beaux jours arrivent ! À la mi-avril, il est généralement l’heure d’éteindre votre chaudière. Mais pas n’importe quand et pas n’importe comment ! On vous dit tout.

éteindre son chauffage à bois

En avril, ne te découvre pas d’un fil, mais éteins ton chauffage ! En effet, quel que soit votre mode de chauffage, la mi-avril correspond généralement à l’extinction du chauffage. Les beaux jours reviennent, plus besoin de le laisser allumé et de consommer inutilement de l’énergie !

Quand arrêter le chauffage ?

Souvent, la mi-avril correspond à la fin de la saison de chauffe et à l’extinction du chauffage. C’est donc à cette période que vous allez arrêter votre chaudière au bois ou à granulés ! Mais bien sûr, tout dépend de la météo ! Attendez plusieurs jours de beau temps consécutifs pour éteindre votre chauffage pour de bon et que les températures aient atteint environ 19 degrés.

En effet, rallumer son chauffage consomme beaucoup d’énergie. Il peut donc être préférable de le baisser plutôt que de l’éteindre complètement. C’est aussi la façon dont vous devez procéder pour vos absences de courte durée. Si vous quittez votre logement plusieurs jours, là, il peut être intéressant de couper carrément le chauffage.

NB : Pour déterminer le moment adéquat pour arrêter votre chaudière, vous pouvez vous équiper d’une sonde extérieure de température. Elle régule la température de la chaudière et du circuit de chauffage automatiquement, en fonction de la météo. Cet équipement vous permet de diminuer votre consommation jusqu’à 15 %, selon l’Ademe, l’Agence de la transition écologique.

éteindre son chauffage à bois

Comment éteindre sa chaudière au bois ou à granulés ?

Maintenant que vous avez déterminé le meilleur moment pour éteindre votre chaudière, comment procéder ?

  1. Passez votre chaudière en mode été, matérialisé par un pictogramme « soleil ». Si votre chaudière produit aussi de l’eau chaude, optez pour la position « eau chaude seule ».
  2. Éteignez les radiateurs : il suffit que la vanne thermostatique soit en position 0.
  3. Procédez à l’entretien annuel de la chaudière : il s’agit d’une obligation légale. Faites appel à un professionnel qui vérifiera si la chaudière fonctionne correctement, si le taux d’émissions de monoxyde de carbone est bon, et il effectuera un ramonage du conduit.

Retour du froid au printemps : faut-il rallumer la chaudière ou opter pour un chauffage d’appoint ?

Une fois la mi-avril passée, nous ne sommes pas à l’abri d’un refroidissement ! Par exemple, les jardiniers déplorent les Saints de Glace, du 11 au 13 mai, trois journées durant lesquelles les risques de gel seraient plus importants.

Toujours est-il que l’on peut se demander, en cas de baisse des températures au printemps, s’il faut rallumer sa chaudière. Eh bien, tout dépend des caractéristiques de votre logement. Pour un usage très ponctuel, il est préférable d’utiliser un chauffage d’appoint. Plus simple et moins énergivore. Le top ? Un chauffage d’appoint au bois ou au granulés, plus écologique !