Rentrée 2022 : le point sur les aides énergétiques

Publié le Lundi 10 Octobre 2022 et mis à jour le Mardi 29 Novembre 2022 - Les actualités du Aides et financement

Pour lutter contre les passoires thermiques, en partie responsables des pics de pollution et des difficultés financières des ménages, le gouvernement a mis en place de nombreuses aides financières pour la rénovation énergétique. Elles sont ouvertes aux propriétaires, et quelques fois aux locataires qui souhaitent améliorer les performances énergétiques de leurs logements.

Aides financières pour la rénovation énergétique

Découvrez les différentes aides disponibles en cette fin d’année 2022 pour financer le remplacement de votre chauffage ou la rénovation de l’isolation de votre maison.

Quelles sont les aides financières pour la rénovation énergétique de votre logement en fin d’année 2022 ?

Les propriétaires qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique peuvent se voir attribuer plusieurs aides financières par l’État. Que ce soit pour votre propre logement, ou pour un bien que vous mettez en location, vous pouvez obtenir :

  • L’éco-prêt à taux zéro pour emprunter jusqu’à 50 000€ pour financer tous les types de travaux à destination de l'amélioration des performances énergétiques d’une résidence principale. Il peut s’agir de travaux d’isolation thermique ou de l’installation d’un mode de chauffage plus écologique, au bois par exemple. Pour obtenir l’accord pour l’éco-prêt, les travaux doivent apporter une hausse de 35% des performances énergétiques du logement. L’éco-prêt à taux zéro peut être souscrit auprès de n’importe quel établissement bancaire. 
  • MaPrimeRénov’ est destinée au remplacement d’une chaudière au fioul ou à gaz par un système qui émet moins de CO2, comme une pompe à chaleur air/eau, géothermique ou solarothermique, ou comme une chaudière solaire, à bois ou à granulés. Ces travaux doivent être réalisés par des professionnels labellisés RGE. Elle est accordée en fonction de vos revenus, à hauteur de 1000 à 2500 €. Pour l’obtenir, il vous suffit simplement de présenter la facture d’installation de votre nouveau chauffage au bois, solaire ou géothermique. 
  • Le certificat d’économie d’énergie (CEE), aussi appelé prime énergie ou encore prime EFFY, permet aux fournisseurs d’énergie d’accorder des aides aux particuliers. Ces aides couvrent les travaux d’installation de chauffage à haute performance énergétique réalisés par un artisan labellisé RGE, et prennent la forme de primes proposées par les fournisseurs d’énergie comme TotalEnergies. Elles peuvent varier de 500 à 4000 euros. Vos travaux doivent faire l’objet d’une étude préalable qui atteste du gain d’énergie potentiellement produit par vos travaux de rénovation. Pour en bénéficier et être accompagné, il vous faut passer par un organisme signataire de la charte « coup de pouce chauffage », qui vous dirigera vers ses artisans partenaires.  

Pour être accompagné dans vos démarches de recherche d’aides financières à la rénovation énergétique, le gouvernement met à votre disposition le site France Rénov, qui vous permet d’en savoir plus sur les aides proposées, de contacter un conseiller pour vous éclairer et de démarrer vos demandes d’aides financières.
 

Pour être accompagné dans vos démarches de recherche d’aides financières à la rénovation énergétique, le gouvernement met à votre disposition le site France Rénov, qui vous permet d’en savoir plus sur les aides proposées, de contacter un conseiller pour vous éclairer et de démarrer vos demandes d’aides financières.

Quels sont les changements notoires pour le secteur de la rénovation énergétique à la rentrée 2022 ?

Depuis le 1er juillet 2022, il y a eu quelques changements sur les aides financières pour la rénovation énergétique apportées par l’Etat. MaPrimeRénov reste au cœur des stratégies de transition énergétique du gouvernement, mais elle se cumule désormais avec d’autres aides.

Pour commencer, MaPrimeRénov est désormais cumulable avec le CEE pour l’installation d’un nouveau mode de chauffage. Vous n’avez donc plus besoin de choisir l’aide la plus favorable pour vos travaux. Vous obtenez automatiquement les deux aides dès lors que vous remplissez toutes les conditions d’attribution (niveaux de revenus, gain énergétique certifié et installation par un artisan RGE). 

Ces deux aides financières sont cumulables avec le prêt à taux zéro depuis cet été. Vos démarches pour obtenir votre PTZ sont également facilitées puisque le simple accord pour MaPrimeRénov vous suffit à obtenir l’accord de votre établissement bancaire. Vous n’avez plus besoin de présenter à votre banque un dossier regroupant le détail de vos travaux et les devis correspondants. 

La prime coup de pouce isolation a pris fin. Cependant, les autres aides pour les travaux d’isolation, comme MaPrimeRénov ou le prêt à taux zéro, restent en vigueur. 

L’installation d’un poêle à bois : la meilleure alternative au chauffage traditionnel

Pour améliorer le confort thermique de votre habitation, tout en bénéficiant d’un mode de chauffage plus écologique et économique, vous pouvez faire le choix d’un poêle à bois ou à granulés

Ces poêles ont l’avantage d’offrir un chauffage efficace et harmonieux dans toutes les pièces de votre logement. Le chauffage au bois reste l’alternative la plus économique et facile à mettre en place, comparativement aux chauffages à énergies fossiles (électricité, gaz ou fioul).

Vous pouvez bénéficier des aides de l’État pour l’installation de votre poêle à bois. MaPrimeRénov, le CEE ou le prêt à taux zéro participent au financement de ce mode de chauffage plus respectueux de l’environnement. 

En plus, l’achat d’un poêle à bois bénéficie d’un taux de TVA réduit à 5,5%, afin de réduire le coût lié à l’installation de ce type de chauffage.

Pour encore plus d’économies sur vos factures de chauffage, commandez dès maintenant vos Bûches premium TotalEnergies !