Point sur l’évolution du prix du fioul en février

Publié le Jeudi 16 Mars 2023 et mis à jour le Mercredi 31 Janvier 2024 - Les actualités du Fioul

Le prix du fioul a connu son niveau le plus bas depuis un an, passant de 1366 euros les 1000 litres fin janvier, à 1247 euros les 1000 litres le 27 février dernier, soit une baisse de 119 euros en un mois.

prix-fioul-fevrier

Alors que le mois de janvier a été marqué par de fortes fluctuations, le mois de février a enregistré une baisse régulière et constante du prix du fioul. En cause notamment : l’inflation qu’il a fallu contrer, et le flou concernant les demandes mondiales de pétrole brut.

Le prix du fioul en baisse dès la 1ère semaine de février

Alors que la semaine a démarré avec une hausse des cours de pétrole brut, elle s’est terminée avec un régime en berne à cause d’une demande très timide. Le fioul étant un produit dérivé du pétrole, son prix a fortement baissé, atteignant 1293 euros les 1000 litres le 6 février, contre 1366 euros une semaine avant, le 30 janvier.

Les températures anormalement douces en Europe ainsi qu’aux États-Unis sont l’une des explications de ce recul des prix au début du mois de février. Les demandes chinoises sont, qui plus est, toujours fébriles malgré la réouverture du pays après trois ans de politique zéro-Covid. Enfin, pour contrer l’inflation, la Fed (la Banque centrale américaine) a décidé d’augmenter ses taux directeurs, ce qui entraîne souvent un ralentissement de l’économie.

À noter également cette première semaine de février : l’entrée en vigueur de nouvelles sanctions contre la Russie. Le dimanche 5 février, l’Union européenne a en effet mis en place l’interdiction d’importer les produits pétroliers raffinés russes.

Le prix du fioul poursuit sa baisse la 2ème semaine de février

Lundi 13 février, le prix moyen du fioul est de 1267 euros les 1000 litres, c’est-à-dire 26 euros de moins par rapport à son prix une semaine avant (1293 euros). La baisse se confirme et s’installe donc lors de cette deuxième semaine de février.

Pourtant, le pétrole a connu de son côté une légère hausse, en réaction notamment à la baisse de la production russe, ainsi qu’au tremblement de terre en Syrie et en Turquie qui a abîmé les installations. Les marchés se sont en effet vus prévoyants quant à une possible pénurie d’offre. Toutefois, cette hausse de l’or noir n’a pas été suffisante pour se répercuter sur le prix du fioul.

Le prix du fioul toujours légèrement en baisse la 3ème semaine de février

prix-fioul-legerement-en-baisse

Avec 1259 euros les 1000 litres le lundi 20 février contre 1267 euros une semaine avant, le prix du fioul poursuit sa baisse de manière timide cette troisième semaine de février. En cause notamment : la saisie, par les États-Unis, de 26 millions de barils dans leurs réserves stratégiques. Un événement qui a augmenté l’offre et, mécaniquement, fait baisser les cours de pétrole.

Le prix du fioul continue de baisser la 4ème semaine de février

Le prix du fioul poursuit sa baisse en cette quatrième et dernière semaine de février avec un prix de 1247 euros pour 1000 litres le 27 février. Une semaine tiraillée entre des événements qui provoquent une hausse des cours de pétrole (la diminution de la production russe et l’inquiétude liée à une possible pénurie d’offre) et d’autres qui tirent le prix de l’or noir plutôt vers le bas. La lutte contre l’inflation, l’incertitude quant au retour de la demande chinoise ou encore la hausse des stocks de brut américains sont autant d’éléments qui font baisser le cours de pétrole brut lors de cette dernière semaine de février.

Besoin de faire le plein de fioul ? Faites le choix d’un fioul de qualité supérieure !