Livraison de pellets et de bûches : la logistique mise en place

Publié le Vendredi 5 Août 2022 - Les actualités du Bois

La livraison de pellets peut se faire par palettes, à l’aide d’un camion équipé d’un hayon et d’un chariot, ou en vrac grâce à un camion souffleur. Zoom sur les innovations mises en place pour favoriser la livraison de granulés mais aussi de bois bûches.

livraison pellets

La livraison de pellets et de bûches de bois dans le nord-ouest de la France est assurée par TotalEnergies Proxi Nord Ouest. Pour assurer les livraisons, la filiale innove. Le point avec Olivier Lefort, responsable du département tournée et Amélie Farges, répartitrice.

Comment assurez-vous la livraison de pellets et de bûches ?

Olivier Lefort : Actuellement, pour la livraison de pellets et bûches en palettes, ce sont des camions équipés d’un hayon et d’un chariot qui assurent les livraisons. On a la possibilité de charger entre 8 et 12 palettes selon le type de véhicule. Grâce à nos camions, on peut livrer des palettes de pellets, mais aussi de bûches de bois. On livre également des allume-feux, ces sacs de petits bois qui permettent de démarrer le feu.

Pour la livraison de pellets en vrac, nous disposons pour le moment de trois camions souffleurs. C'est une activité que l’on est en train de développer chez TotalEnergies Proxi Nord Ouest.

La livraison de pellets par camion souffleur nécessite d’être vigilant en termes de pression, n’est-ce pas ?

Olivier Lefort : Pour pouvoir livrer du pellet en vrac, c'est le même principe qu'un camion de farine : le véhicule est mis sous pression pour pouvoir pousser les pellets. Il faut faire attention à ce que la pression ne soit pas trop importante afin d’éviter l'éclatement d'un flexible ou que cela pousse trop fort et endommage la cuve d’un client.

Pour les livraisons en palettes, vos chauffeurs utilisent des chariots embarqués. Quelle est leur utilité ?

Olivier Lefort : Le chariot embarqué est présent sur nos camions de livraison de palettes. Il permet d'aller livrer la palette le plus près possible du lieu de stockage. Par exemple, si les conditions le permettent, on peut déposer la palette directement dans le garage d’un particulier. Pour cela, on utilise des chariots spéciaux qui permettent de rouler un petit peu dans la terre, voire de franchir des petits trottoirs.

Mais il ne s’agit pas non plus d’un 4x4 : on ne peut pas aller partout avec nos chariots embarqués. En hiver par exemple, s’il pleut, on risque de s’enliser dans un jardin compte tenu du poids de la palette. Si le sol est sec, les chariots embarqués permettent d’aller dans des endroits un peu compliqués, où on ne pourrait pas accéder avec un transpalette classique.

Il faut quand même rester sur des terrains relativement plats, car on ne peut pas livrer au-delà d’une pente de 10 %. C’est au final le chauffeur qui pourra estimer s’il peut livrer sur le lieu choisi par le client tout en respectant les conditions de sécurité.

Autre innovation notoire pour la livraison : vos camions sont équipés d'informatique embarquée. De quoi s’agit-il ?

Amélie Farges : Effectivement, tous nos camions sont équipés d'informatique embarquée. Les chauffeurs disposent d’une tablette sur laquelle ils retrouvent la tournée du jour, avec le nombre de palettes à livrer, les adresses des clients géolocalisés et leur numéro de téléphone, des commentaires sur l’accessibilité du lieu de stockage, etc. Les livreurs valident chaque livraison grâce à l'informatique embarquée, éditent la facture et enregistrent le règlement du client s’il n’a pas déjà été effectué sur le site internet. Et le gros avantage de l'informatique embarquée, c'est qu'une fois que le chauffeur a fini sa tournée, tout est déjà envoyé automatiquement aux personnes chargées du traitement des tournées.

Comment les filiales s'organisent-elles pour l’organisation des tournées et le remplissage des camions et des trajets ?

Amélie Farges : Chez TotalEnergies Proxi Nord Ouest, on utilise l'outil Rendez-vous. Dans l'informatique, nous affectons des moyens, c’est-à-dire que l’on dispatche nos différents camions sur nos différents secteurs dans un planning. Ensuite, lorsqu’une Conseillère en Énergies reçoit une nouvelle demande d'un client, l’outil propose les dates de livraison les plus optimales possibles, en fonction des commandes qui sont déjà prises sur tel ou tel secteur. Cela nous permet aussi de limiter au maximum le nombre de kilomètres effectués par nos camions pour livrer l’ensemble des clients. Cela permet d’optimiser au mieux les tournées et les déplacements.

Desservez-vous tout le territoire ou certaines zones sont-elles exclues (trop loin de vos dépôts, inaccessibles en hiver) ?

Olivier Lefort : Chez TotalEnergies Proxi Nord Ouest, nous couvrons le grand nord-ouest : Bretagne, Pays de la Loire, Normandie, région Centre et Poitou. On n’a donc pas trop de difficultés avec les conditions hivernales. La seule chose compliquée qu'on pourrait avoir, c'est un hiver très froid avec des barrières de dégel. Cela nous empêcherait de circuler. Sinon, tout le territoire est couvert, en campagne comme en centre-ville.

En termes d'écologie, les filiales sont signataires de la charte objectif CO2. Qu’est-ce que c’est ?

Olivier Lefort : Sur nos tournées, un ratio en tonne au kilomètre est déterminé pour nous assurer qu’elles sont les mieux rationalisées. Autre point, depuis cette année : nous avons mis en place la formation des conducteurs à l'éco-conduite. Un tiers de nos chauffeurs poids lourd a déjà été formé et l’ensemble des chauffeurs le sera d’ici 2 ans. L’éco-conduite mise beaucoup sur l’anticipation dans la conduite. Cela évite les fortes accélérations et donc de consommer beaucoup. Pour limiter la consommation et les émissions de CO2, on invite aussi les chauffeurs à couper le moteur plutôt que de le laisser tourner lorsqu'ils sont à l'arrêt.

Vous avez besoin de pellets ou de bois de chauffage pour cet hiver ? Choisissez les granulés de bois Pellets Premium et les bûches Premium de TotalEnergies