Point sur l'évolution du prix du fioul en septembre

Publié le Mercredi 5 Octobre 2022 et mis à jour le Mardi 29 Novembre 2022 - Les actualités du Fioul

Le prix du fioul va-t-il baisser ? C’est la question que se posent tous les propriétaires de chaudière à fioul. En septembre, le prix du combustible a connu une tendance très légèrement à la hausse.

Evolution prix du fioul

Le prix du fioul a connu une tendance légèrement haussière en septembre. On a d’abord enregistré deux semaines de baisse en début de mois puis le pétrole a repris des couleurs, entraînant dans son sillage une augmentation du prix du fioul. Ainsi, en début de mois, les 1 000 litres de fioul domestique valaient 1 530 €, contre 1 566 € à la fin.

Un prix du fioul en baisse lors de la 1re semaine de septembre

Le prix du fioul était en baisse lors de la rentrée scolaire. La semaine du 5 septembre, les 1 000 litres de fioul s’établissaient à 1 530 €, contre 1 573 € la semaine précédente, soit une baisse significative de 43 € (source Direction générale de l’énergie et du climat).

Cette tendance du prix du fioul à la baisse était liée aux cours du pétrole. Le fioul étant un produit pétrolier, les variations du prix de l’or noir sur les marchés mondiaux ont un impact systématique sur le prix du fioul. La baisse du prix du pétrole – et donc celle du fioul — intervenue début septembre est due aux craintes d’une récession mondiale d’une part, et aux mesures anti-Covid en Chine d’autre part, entraînant une forte baisse de la demande du géant asiatique.

Le mercredi 7 septembre, le baril de WTI (la référence américaine) enregistrait son plus bas niveau de l’année, avec un prix du baril à 81,94 $ seulement.

Un prix du fioul toujours en baisse en 2e semaine

La tendance du prix du fioul à la baisse s’est confirmée lors de la 2e semaine de septembre. Les 1 000 litres de fioul domestique valaient alors 1 487 €, soit 43 € de moins que la semaine précédente et 86 € de moins que deux semaines auparavant. La baisse du prix du fioul s’explique là aussi par des marchés frileux qui craignent toujours une récession mondiale. À cette tendance récessive s’ajoute une inflation galopante. Enfin, autre point susceptible d’expliquer le prix du pétrole en baisse : la hausse des stocks de pétrole brut états-uniens.

Un prix du fioul à la hausse en 3e semaine

Le prix du fioul est repassé au-dessus des 1,50 € le litre lors de la 3e semaine de septembre, avec un litre de fioul domestique à 1,51 € précisément, soit 1 510 € les 1 000 litres. C’est 23 € de plus que la semaine précédente. Cette tendance haussière est due à la remontée des cours de l’or noir.

Le prix du baril a grimpé en raison de la crainte d’une escalade de la guerre en Ukraine suite à l’annonce de Vladimir Poutine d’une mobilisation partielle des hommes russes en âge de combattre. La hausse du prix du pétrole reste modérée car les marchés craignent toujours une récession.

hausse du prix du pétrole

Un prix du fioul de nouveau en hausse en 4e semaine

La tendance était de nouveau à la hausse pour clore ce mois de septembre. Les 1 000 litres de fioul domestique valaient 1 566 € en moyenne dans l’Hexagone. C’est 56 € de plus que la semaine dernière. La tendance au début de cette dernière semaine de septembre était pourtant clairement à la baisse. En effet, le baril de WTI (la référence américaine) atteignait son niveau le plus bas depuis le début de l’année, avec un baril de WTI à 76,71 $. Ce repli était dû principalement à deux éléments : la baisse de la demande mondiale en pétrole, et le dollar de plus en plus fort.

Mais dès le mardi 27 septembre, le pétrole retrouvait des couleurs suite à un événement malheureux : d’importantes fuites observées sur les deux gazoducs européens en mer Baltique. Elles ont eu pour répercussion de faire augmenter le prix du gaz naturel mais aussi celui du pétrole. En conséquence, le prix du fioul a lui aussi connu une hausse. Enfin, le passage de l’ouragan Ian a également contraint une douzaine de plateformes pétrolières dans le golfe du Mexique de fermer en prévision des dégâts. Cette baisse de la production entraînée par les fermetures a elle aussi eu pour conséquence de faire monter les prix de l’or noir sur les marchés.

augmentation prix de l'or noir

Vous souhaitez faire remplir votre cuve en prévision de l’hiver ? Faites confiance à TotalEnergies et choisissez Fioul Premier, le fioul haute qualité.