Comment choisir son poêle à bois ?

Publié le Vendredi 11 Janvier 2019 et mis à jour le Lundi 24 Juin 2024 - Les actualités du Poêles

Dans la grande variété de poêles à bois qui existent sur le marché, comment faire le bon choix ? Nous vous proposons de vous éclairer à la fois sur les différents types de poêles qui existent, ainsi que sur les éléments que vous devez prendre en compte au moment de faire votre choix.

poêle à bois

L’achat d’un poêle à bois ne se fait pas à la légère. Il faut au contraire être attentif à de nombreux éléments pour s’assurer un bon confort thermique et pour garantir la durée de vie de son équipement. Usage, puissance, rendement, dimensions et autonomie : quels sont les critères à considérer ?

Comment fonctionne un poêle à bois ?

Comme son nom l’indique, un poêle à bois est un appareil qui brûle du bois pour produire de la chaleur. Il se compose d’une chambre de combustion, où le bois est placé, d’un conduit d'évacuation des fumées, et d’un corps en acier ou en fonte qui diffuse la chaleur dans la pièce. Facile à installer - à condition bien sûr de respecter les normes et réglementations en vigueur -, ce mode de chauffage représente une réelle alternative écologique et économique aux énergies traditionnelles.

Quels sont les différents types de poêle à bois ?

Une grande diversité de poêles à bois existent sur le marché. On trouve en effet :

  • Des poêles à bois « standards », en acier et en fonte : ce sont les modèles les plus courants et les moins chers. Ils offrent un bon rendement mais ils ont une faible inertie thermique, c'est-à-dire qu’ils refroidissent vite une fois le feu éteint.
  • Des poêles à bois de masse en fonte et matériaux réfractaires : ils offrent une meilleure inertie, limitent les déperditions thermiques, sont plus performants (85 % de rendement ou plus) mais plus lourds (jusqu’à 6 tonnes).
  • Des poêles à bois à double combustion : ils brûlent deux fois les gaz issus de la combustion du bois, grâce à un système d’arrivée d’air secondaire. Ils sont plus chers que les poêles standards, mais plus économiques à l’usage.
  • Des poêles « turbo » : ils sont aussi à double combustion mais sont équipés d’une soufflerie qui « force » le tirage.

Évidemment, plus le poêle est performant, plus son prix aura tendance à grimper.

Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son poêle à bois ?

Pour choisir le poêle à bois qui vous convient le mieux, vous devez tenir compte de plusieurs critères.

L’usage

La première question à se poser est de savoir quel sera l’usage de votre poêle à bois : un chauffage d’appoint ou un chauffage principal ? Si vous souhaitez l’utiliser comme chauffage principal, il est plus judicieux d’opter pour un modèle puissant et performant, de manière à ce qu’il puisse chauffer l’ensemble de votre maison. Si vous souhaitez l’utiliser comme chauffage d’appoint, préférez un modèle plus simple et moins cher, qui viendra compléter votre système de chauffage existant.

La puissance de l’appareil

La puissance est une caractéristique qui déterminera votre confort thermique, mais aussi votre consommation et la durée de vie de votre installation. En effet :

  • un poêle sous-dimensionné (pas assez puissant) devra toujours fonctionner en surrégime pour offrir la chaleur souhaitée et vous fera consommer beaucoup de bois ;
  • un poêle surdimensionné (trop puissant) devra tourner au ralenti, entraînant un plus grand encrassement de l’installation.

On estime en général qu’un équipement de chauffage, dans une maison « normale » (avec une hauteur sous plafond de 2,5 mètres et une isolation normale) doit produire 1 kW pour chauffer 10m2. Ainsi, un poêle d’une puissance de 10 kW sera nécessaire pour chauffer une maison de 100 mètres carrés.

Le rendement

Même si le bois est l’une des énergies les moins chères du marché, il reste préférable d’en utiliser un minimum tout en obtenant le confort thermique souhaité. Pour ce faire, le choix d’un poêle à bois offrant un bon rendement est incontournable ! Le rendement d’un poêle à bois est le rapport entre l’énergie contenue dans le bois et celle qui est finalement produite sous forme de chaleur. Plus un poêle restitue d’énergie présente dans le bois, plus il offre un rendement élevé. Un label qui vous permet d’identifier en un coup d’œil les poêles à bois les plus performants est le label Flamme Verte. Les appareils affichant le plus haut rendement bénéficient de 6 ou 7 étoiles.

Bon à savoir

Qu’est-ce qu’un bon rendement pour un poêle à bois ? Sachant que la combustion des bûches de chauffage ne peut jamais être complète, un rendement de 85 % est déjà excellent pour ce type d’appareil. On estime qu’à partir de 70 %, un poêle à bois devient réellement rentable.

La dimension et l’autonomie du poêle

Le choix de la dimension de votre poêle a une importance à plusieurs niveaux. Tout d’abord, elle influencera la taille des bûches que vous pouvez brûler dans l’appareil. Plus les bûches sont petites, plus elles coûtent cher. Les bûches de grande taille, de leur côté, demandent un espace de stockage plus important. Pensez-y au moment de faire votre choix ! En outre, plus le foyer est grand, plus l’autonomie de votre poêle à bois augmentera. Vous pourrez y placer plus de bois et il produira donc de la chaleur pendant plus longtemps.

L’esthétique

Là où on ne peut pas vraiment vous aider, c’est dans le choix du look de votre poêle à bois. Aujourd’hui, les poêles en fonte à l’allure rustique ne sont plus du tout les seules possibilités existant sur le marché. Au contraire, on trouve aujourd’hui des modèles design, s’adaptant à n’importe quel intérieur.

Pourquoi choisir un bois de qualité pour son poêle à bois ?

Le choix du bois est essentiel pour le bon fonctionnement de votre poêle à bois. Pour une meilleure combustion, veillez à utiliser un bois dur (hêtre, chêne, frêne), non traité et sec, c'est-à-dire avec un taux d'humidité inférieur à 20 %. En effet, un bois trop humide brûle mal, produit de la fumée, encrasse le conduit et diminue le rendement et la durée de vie de votre poêle.

Si vous souhaitez avoir plus de flexibilité dans le choix de votre combustible, vous pouvez opter pour un poêle à bois hybride, qui peut fonctionner aussi bien avec du bois qu’avec des granulés. Ces petits cylindres de bois compressé sont légèrement plus chers que le bois, mais plus pratiques à stocker et à manipuler.

Découvrez les Bûches Premium TotalEnergies