Comment bien préparer son changement de chaudière bois ?

Publié le Mardi 17 Mai 2022 et mis à jour le Jeudi 23 Juin 2022 - Les actualités du Bois

Vous envisagez un changement de chaudière dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique de votre logement ? Découvrez ce qu’il faut savoir pour préparer au mieux le remplacement de votre chaudière.

changement-de-chaudière

Changer sa chaudière est une étape importante dans un projet de transition énergétique. Découvrez dans cette interview avec Karl Lewis, chef de marché entretien/chauffage chez Proxi TotalEnergies, tout ce qu’il faut savoir avant de procéder au remplacement de votre chaudière.

À quoi faut-il penser quand on a un projet de rénovation énergétique et qu’on souhaite changer de chaudière ?

K.L : La première chose à laquelle il faut penser, c'est tout d'abord l’isolation. Si un logement est mal isolé, on ne gagnera pas en confort en changeant de chaudière ou de radiateur. Des grilles existent pour déterminer le degré d'isolation d’un logement en fonction de sa date de construction. Quand on change de chaudière, il faut également veiller à la qualité de l'eau du réseau de chauffage. Contrôler l’eau est indispensable pour s’assurer que le réseau n’est pas emboué. Enfin, on peut s’intéresser au type de chaudière que l’on souhaite installer.

Peut-on conserver une partie de l’installation existante ou faut-il faire une rénovation complète du système de chauffage ?

Lorsque l’on change de chaudière, par exemple en passant d’une chaudière fioul à une chaudière à granulés, il n'y a pas de changement du réseau de chauffage entier. Les canalisations et les radiateurs restent les mêmes, c'est-à-dire que la partie hydraulique qui dessert le générateur vers l'ensemble des radiateurs ne bouge pas. On change uniquement l'équipement principal, à savoir la chaudière. Bien sûr, il y a quelques modifications à apporter pour adapter le nouvel équipement, mais le réseau reste le même.

Et si on change sa chaudière au profit d’une pompe à chaleur ?

Cela dépend du type de pompe à chaleur. Dans le cas de l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, c'est exactement le même principe. On garde le même système et on change simplement le générateur principal, qu’on vient raccorder à l'ancien réseau.

chauffage-pompe-a-chaleur

Par contre, ce n'est pas du tout le cas pour une pompe à chaleur air-air qui, elle, est un vecteur air. Dans le cadre de l’installation de ce type de pompe à chaleur en remplacement d’une chaudière, il faut donc aussi installer un système de chauffage par soufflerie. Le réseau existant ne peut donc pas resservir.

Quel type de matériau et quel fabricant conseillez-vous pour installer une chaudière ?

Nous conseillons les fabricants de type Atlantic, Viessman, Saunier Duval, Bosch mais également Dietrich. En ce qui concerne la partie bois granulés, nous conseillons aussi Viessmann, Morvan et Okofen.

Quels sont les critères pour choisir son équipement de chauffage ?

Changer de chaudière nécessite systématiquement le passage d’un conseiller dans le logement. Cette visite permet de s’imprégner du logement, de connaître sa superficie, son degré d'isolation, le type de radiateurs installés… Ces paramètres sont déterminants pour le choix de l'équipement.

Ensuite, on oriente le client en fonction de son besoin. Sur une chaudière fioul, par exemple, on sait que cela impose d’être présent les jours de livraison. Les pompes à chaleur fonctionnent quant à elles en toute autonomie, et on va plutôt jouer sur la partie énergétique et gains énergétiques.

buches-de-bois-pour-chaudière

Pour une chaudière à bûches ou à granulés, il faut aussi tenir compte de la place disponible dans le logement. Les combustibles bois nécessitent en effet de l’espace de stockage. Il y a donc un ensemble de paramètres à prendre en compte avant de choisir l'équipement de chauffage le plus adapté.

Quel est le rôle de Proxi TotalEnergies ?

Notre équipe de conseillers en chauffage est là pour accompagner les personnes qui souhaitent faire ce changement énergétique. Nous pouvons également procéder à l'installation de leur nouvel équipement de chauffage.

Vous assurez aussi l’entretien des chaudières ?

Oui, un entretien est nécessaire tous les ans pour les chaudières au fioul, au gaz et au bois avec deux ramonages par an sur la partie bois. Les pompes à chaleur n’ont besoin d’un entretien que tous les deux ans.

En quoi l’entretien est-il important ?

L’entretien d’une chaudière est indispensable pour assurer sa longévité et ses performances. Une nouvelle réglementation et de nouveaux contrôles sont apparus avec le décret du 28 juillet 2020, notamment le contrôle de l'embouement du réseau de chauffage.

Pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Au fur et à mesure des années, les réseaux existants de radiateurs s’embouent : des boues s’installent dans le réseau et limitent le passage de l'eau dans les radiateurs. Cela réduit l’efficacité du chauffage et augmente la facture énergétique. En effet, avant de chauffer le radiateur, l’eau chaude qui circule dans les canalisations va d'abord devoir chauffer ces boues pour ensuite chauffer le radiateur.

test-qualité-de-l-eau

Le contrôle d’embouement du réseau est un test qui peut être réalisé par nos techniciens dans le cadre de l'entretien d’une chaudière. Il s’agit d’un test de turbidité qui vise à analyser la qualité de l'eau. Si la qualité de l'eau est un peu sale, on préconise un apport de produit en préventif. Et si on s'aperçoit que la qualité de l'eau est trop sale, on fait un traitement curatif. C’est le désembouage. Il s’agit de l’une des mesures phares imposées par la nouvelle réglementation, mais il existe également d'autres contrôles, notamment celui du vase d'expansion et celui de la pression du réseau.

Besoin de faire entretenir votre chaudière ? Découvrez nos services d’entretien de chaudières à granulés.