Comment neutraliser une cuve à fioul ?

Publié le Mercredi 30 Janvier 2019 et mis à jour le Vendredi 12 Avril 2024 - Les actualités du Fioul

Si vous souhaitez abandonner le chauffage au fioul, vous êtes dans l’obligation de dégazer et de neutraliser votre cuve. Opération sensible, car elle implique de manipuler des gaz d’hydrocarbures, elle doit être menée par un professionnel du secteur.

cuve à fioul

Afin de réduire la consommation d'énergie fossile et les émissions de gaz à effet de serre, les ménages ne peuvent plus installer de chaudière au fioul neuve dans leur logement depuis le 1er juillet 2022. Cette interdiction s’inscrit dans la stratégie du gouvernement visant à sortir définitivement du chauffage au fioul d’ici 2028. Si vous voulez vous séparer de votre cuve à fioul, soit parce que vous n’en avez plus l’utilité, soit parce que vous désirez la remplacer, il vous faudra toutefois respecter certains processus avant de la rendre inutilisable.

Pourquoi neutraliser une cuve à fioul ?


L’abandon, définitif ou temporaire, d’une cuve à fioul est strictement encadré par la loi afin d’écarter tout risque d’incident. Après l’avoir vidée et débarrassée des dépôts de fioul domestique, il est essentiel de procéder au dégazage de la cuve à fioul puis à sa neutralisation. La réglementation – article 28 de l'arrêté du 1er juillet 2004 – indique en effet qu’il est obligatoire de dégazer son réservoir à fioul avant de le neutraliser, de le découper ou de l’enlever. Dans le cas où vous souhaitez transformer votre cuve en citerne d’eau de pluie, la déplacer ou la réparer, vous devrez aussi passer par la case « dégazage ».


Neutralisation d’une cuve à fioul : quelles sont les différentes étapes ?


Avant d’enlever définitivement votre cuve à fioul, plusieurs étapes sont nécessaires : 

  • La vidange de la cuve : cette étape consiste tout simplement à vider l'entièreté du contenu de la cuve à l’aide d’une pompe.
  • Le nettoyage : les parois intérieures sont nettoyées à haute pression afin d’enlever les boues et les déchets hydrocarbures accumulés.
  • Le dégazage : il s’agit sans aucun doute de l’étape la plus importante. Elle consiste à évacuer tous les résidus toxiques et inflammables à l’intérieur de la cuve.
  • La neutralisation : cette étape doit intervenir au maximum 48h après le dégazage et consiste à remplir votre cuve avec un matériau solide inerte comme du sable, de la terre ou du béton.
  • L’enlèvement : après avoir réalisé toutes les étapes, votre cuve peut être physiquement retirée de votre terrain. Vous avez ensuite la possibilité de la découper et de l’envoyer dans un centre spécialisé dans le traitement des déchets, ou alors de la réutiliser comme réservoir à eau, par exemple.

          
Le dégazage de la cuve à fioul, un processus délicat


Comme les termes l’indiquent, le dégazage d’une cuve à fioul consiste à retirer les vapeurs de fioul domestique et les résidus de gaz d’hydrocarbures encore présents dans le réservoir afin d’éviter tout risque d’explosion ou d’inflammabilité. Ces gaz sont en effet nocifs pour l’Homme et pour l’environnement. Ils peuvent également prendre feu, voire exploser dans certains cas.
Vous l’aurez compris : le dégazage d’une cuve à fioul est une manipulation qui n’est pas sans risque et qui doit donc être effectuée avec précaution. Il est essentiel de la confier à un professionnel agréé. Ce dernier dispose en effet de l’expérience requise pour effectuer une telle opération, ainsi que de tout le matériel nécessaire.
Le professionnel va dans un premier temps vider la cuve et récurer les parois afin d’éliminer tout résidu de fioul, en s’immisçant à l’intérieur du réservoir.
Ensuite, il est possible d’éliminer les vapeurs de fioul de trois grandes manières :

 

  • le dégazage par aspiration : les vapeurs de fioul sont aspirées et stockées dans une citerne, avant d’être acheminées vers un centre de traitement ;
  • le dégazage par aspiration : on introduit de l’air à haute pression dans le réservoir afin d’éliminer les gaz qui sont ensuite également conservés dans un réservoir comme dans le cas de l’aspiration, ou dispersés dans l’air ;
  • le dégazage par lavage : les parois internes de la cuve sont lavées à l’eau et les résidus sont pompés et entreposés avant d’être traités. 

Selon l’état de la cuve à fioul, sa taille et son emplacement, l’une ou l’autre méthode sera favorisée.


Faites appel aux filiales TotalEnergies pour le dégazage et la neutralisation de votre cuve à fioul


Le nettoyage et le dégazage d’une cuve à fioul coûtent en moyenne entre 300 et 800 euros. L’entreprise qui a effectué ce travail vous remettra un certificat l’attestant. Néanmoins, ce dernier n’est valable que 48h, de nouveaux gaz explosifs pouvant à nouveau se former passé ce délai. Il vous faudra donc dans la foulée neutraliser votre cuve de manière définitive, en faisant également appel à une société spécialisée, ou bien la convertir en citerne d’eau de pluie. La neutralisation d’une cuve à fioul coûte entre 500 et 1 000 euros.
Spécialisés dans ce domaine, les différents distributeurs régionaux de TotalEnergies peuvent se charger de nettoyer, dégazer, neutraliser et enlever votre réservoir. N’hésitez pas à les contacter.


Demandez un devis