Comment calculer la résistance thermique et les besoins en chauffage d’un logement ?

Publié le Mercredi 15 Septembre 2021 et mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2021 - Les actualités du Economies d'énergie

Vous vous lancez dans des travaux de rénovation de votre maison ou de votre appartement ? Vous allez avoir besoin de calculer la résistance thermique de votre logement, ainsi que vos besoins en chauffage. Voici comment procéder.

La résistance thermique et les besoins en chauffage sont deux données incontournables pour réussir des travaux de rénovation. La première va en effet vous en dire plus sur les capacités des matériaux de votre logement, quand la seconde vous permettra de définir la quantité d’énergie dont vous avez besoin. Comment les calculer ? Quels éléments faut-il prendre en compte ?

La résistance thermique, définition

Le calcul de la résistance thermique, c’est l’étape qui accompagne les travaux d’isolation, avant même tout changement de système de chauffage. En effet, cette information, capitale pour réussir à améliorer l’efficacité énergétique d’un logement, consiste à déterminer la capacité d’un matériau à résister à tout flux de chaleur qui le traverse. Plus concrètement, la résistance thermique permet de vérifier que les matériaux utilisés sont étanches à la chaleur. Plus elle est importante, meilleure est l’isolation.

Le calcul de la résistance thermique

Mais alors, comment calculer la résistance thermique d’un logement ? C’est simple : il suffit pour cela de diviser l’épaisseur des parois par la conductivité thermique de ses matériaux (indiquée par exemple sur l’emballage de ceux-ci, ou trouvable en quelques clics sur un moteur de recherche).

Ainsi, une couche de laine de verre (à la conductivité thermique de 0,038 W/m.K) de 30 cm aura une résistance thermique de 7,89 m2.K/W. À titre de comparaison, il faudrait une paroi en pierre (conductivité thermique de 1,5 W/m.K) de plus de 10 mètres pour obtenir des performances équivalentes.

Besoins en chauffage : qu’est-ce que c’est ?

Après avoir déterminé la résistance thermique de votre logement, vous devez calculer les besoins en chauffage. Il s’agit, tout simplement, de la quantité d’énergie dont a besoin votre maison ou votre appartement pour le confort de ses habitants. Elle dépend de nombreux éléments, dont les données environnementales et le logement en lui-même. C’est une évidence, mais c’est toujours mieux de le rappeler : on ne chauffe pas autant une maison en bord de mer qu’un chalet bien isolé !

Déterminer ses besoins en chauffage

Pour déterminer rapidement et simplement les besoins en chauffage de votre logement, vous allez utiliser les informations suivantes :

  • le climat de la région où vous vous trouvez ;
  • l’altitude ;
  • la distance à la mer ;
  • la taille du logement ;
  • le nombre d’ouvertures (portes, fenêtres, balcons, etc.) ;
  • son orientation ;
  • sa proximité avec d’autres habitations ;
  • la présence d’arbres.

Toutes ces données vous permettront, accompagné d’un spécialiste de la question, de déterminer le nombre d’heures de chauffage nécessaires pour obtenir une température agréable, ainsi que l’énergie perdue en raison des matériaux utilisés (aussi appelée déperdition thermique).

Des aides disponibles pour financer votre nouveau chauffage

La résistance thermique de votre logement ainsi que vos besoins en chauffage vous ont permis de valider votre projet de rénovation ? Vous souhaitez changer de mode de production de chaleur ? N’oubliez pas que vous pouvez bénéficier de certaines aides, pour financer plus facilement vos travaux.

Ainsi, vous pouvez tout d’abord obtenir un éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt dédié, au taux d’intérêt nul. Ensuite, vous pouvez être éligible au dispositif MaPrimeRénov’, qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique ainsi que les aides de l’Anah. Son montant dépend de vos revenus et de la nature des travaux engagés. Enfin, n’oubliez pas que vos travaux d’amélioration de la qualité énergétique bénéficient d’une TVA à taux réduit, à 5,5% – contre 20% en temps normal.

Intéressé ? Notre partenaire L'Énergie tout compris vous accompagne dans vos travaux de rénovation énergétique, et vous guide dans les aides permettant de financer tout ou partie de ceux-ci.

Vous optez pour un chauffage aux bûches de bois ou pellets ? Contactez les équipes de Total Proxi Énergies pour bénéficier de granulés de qualité, à la très haute efficacité énergétique.