Comment réduire sa consommation de GNR ?

Publié le Mercredi 24 Avril 2024 et mis à jour le Mercredi 3 Juillet 2024 - Les actualités du GNR

Pratique de l’éco-conduite, entretien du véhicule, vérification de la pression des pneumatiques, lestage adapté : retrouvez tous nos conseils pour réduire votre consommation de gazole non routier.

Comment réduire sa consommation de GNR ?

Le GNR, ou gazole non routier, est un carburant utilisé pour les engins agricoles, de chantier ou de manutention. Face à la hausse du prix des carburants, il devient de plus en plus important de réduire sa consommation de GNR pour faire des économies et limiter son impact environnemental. Mais comment y parvenir ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ? Nos réponses.

Pourquoi est-ce important d’avoir une consommation sobre et raisonnée du GNR ?

Le GNR est un carburant issu du raffinage du pétrole, qui a été introduit en France en 2011 pour remplacer le fioul domestique dans les engins non routiers (tracteurs agricoles et forestiers, pelleteuses, bulldozers, chasse-neige, locomotives ferroviaires, bateaux de plaisance, etc.).

Bien qu’il soit moins polluant que le fioul, le gazole non routier reste un carburant fossile qui émet des gaz à effet de serre et qui contribue au réchauffement climatique. De plus, le prix du GNR est soumis aux fluctuations du marché pétrolier, ce qui peut entraîner des hausses importantes et imprévisibles.

Avoir une consommation raisonnée et sobre du GNR est donc important pour plusieurs raisons. Cela permet :

  • de réduire ses coûts de fonctionnement ;
  • de limiter son empreinte écologique ;
  • de préserver la qualité et la performance de ses engins roulants ;
  • d’anticiper les éventuelles pénuries ou restrictions de carburant.

Quelles sont les différentes solutions pour réduire sa consommation de GNR ?

Il existe plusieurs solutions pour réduire sa consommation de GNR, qui peuvent se combiner entre elles.

Pratiquer l’éco-conduite

L'éco-conduite consiste à adopter une conduite souple et anticipée, qui permet de réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2. Elle repose sur quelques principes simples, tels que :

  • démarrer et arrêter le moteur en douceur ;
  • éviter les accélérations et les freinages brusques ;
  • anticiper les ralentissements et les changements de direction ;
  • adapter sa vitesse en fonction du terrain et des conditions de circulation ;
  • utiliser le régime moteur optimal et éviter les surrégimes ;
  • éteindre le moteur en cas d’arrêt prolongé ;
  • couper la climatisation.

Bien entretenir son véhicule

Ce n’est un secret pour personne : un véhicule bien entretenu consomme moins de carburant et offre de meilleures performances. Assurez-vous donc de respecter les intervalles de révision et de maintenance recommandés par le constructeur. Il faut notamment veiller à :

  • changer régulièrement le filtre à air et le filtre à carburant ;
  • vérifier le niveau d’huile et le changer si nécessaire ;
  • contrôler l’état des bougies et des injecteurs ;
  • nettoyer le système d’admission et d’échappement.

Vérifier la pression des pneumatiques

La pression des pneumatiques influe sur la consommation de GNR

La pression des pneumatiques influe directement sur la consommation de carburant. En effet, des pneus sous-gonflés augmentent la résistance au roulement et donc la consommation de GNR, tandis que des pneus sur-gonflés réduisent l’adhérence et donc la sécurité. Il faut donc vérifier régulièrement la pression de ses pneus et la corriger si besoin, en suivant les préconisations du constructeur. Il faut également adapter le gonflage en fonction du type de terrain et de la charge du véhicule.

Choisir l’engin le plus adapté en fonction de ses besoins

Pour réduire sa consommation de GNR, il est important de choisir l’engin le plus adapté en fonction de ses besoins, notamment en tenant compte du rapport poids/puissance. Évitez donc d’utiliser un engin surdimensionné ou sous-dimensionné, qui consommera plus de carburant que nécessaire. Si possible, privilégiez également les engins les plus récents et les plus performants, qui sont dotés de technologies qui permettent de réduire la consommation de GNR, comme le système Stop & Start, le mode éco ou encore le régulateur de vitesse.

Adapter les outils et le lestage

Pour limiter votre consommation de GNR, respectez les limites de poids et de volume indiquées par le constructeur et utilisez un lestage adapté pour un bon équilibre des masses. En pratique, cela signifie qu’il faut éviter d’utiliser des outils trop lourds ou trop larges, et ne pas surcharger ou sous-charger vos engins non routiers.

Optimiser les déplacements avec l’utilisation GPS

Enfin, servez-vous du guidage par GPS pour vos véhicules non routiers. Ce système permet d’optimiser au maximum les déplacements, et de choisir le trajet le plus court et le plus adapté au type de véhicule. Veillez également à bien gérer vos demi-tours en bout de parcelle. Mal négociés, ils peuvent générer une marche avant et une marche arrière supplémentaires. Et chaque freinage et chaque accélération consomme inutilement du GNR.

Chez TotalEnergies, nous vous proposons un GNR de qualité supérieure : Excellium Pro Non Routier, un carburant performant par tous les temps qui prend soin de vos engins.

Commandez dès à présent votre Excellium Pro Non Routier