Comment régler sa chaudière à fioul ?

Les réglages de votre chaudière à fioul ont un impact important sur ses performances et sa consommation. Ils doivent donc être effectués de façon optimale, en fonction de vos besoins et des saisons.

Le saviez-vous ?
 

Vous souhaitez remplacer votre radiateur électrique ? Évaluez le projet que vous voulez mettre en œuvre et découvrez le montant des aides auxquelles vous avez droit. Recevez jusqu’à 130 € de primes pour changer votre ancien radiateur électrique.
Simulez en deux minutes grâce aux simulateurs d’aide à la rénovation énergétique :
 

Changez votre ancien radiateur

Les principaux réglages d’une chaudière à fioul concernent la température et la pression. Mais il peut aussi être utile de savoir comment régler votre chaudière en fonction des saisons.

 

Régler la température de sa chaudière à fioul

Le principal réglage de votre chaudière à fioul consiste à définir la température à laquelle l’eau sera chauffée avant d’être envoyée dans le circuit de chauffage.

Dans un premier temps, il est recommandé de régler sa chaudière sur une température relativement basse (aux alentours de 50°C). Vérifiez alors si la chaleur fournie dans les différentes pièces de l’habitation est suffisante. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra augmenter la température de la chaudière.

Chaque augmentation de la température de chauffe, même d’un degré, induira une consommation plus élevée de fioul.

Le réglage d’une chaudière à fioul n’est pas identique d’un appareil à l’autre. En fonction de la déperdition de chaleur de la chaudière et du matériel de chauffage, les réglages de la température varieront. Si votre chaudière ne fournit pas la chaleur souhaitée, n’hésitez pas à interroger l’un de nos techniciens lors d’un entretien.

 

Régler la pression de sa chaudière à fioul

Autre élément important, le réglage de la pression de votre chaudière permet d’assurer une combustion totale du fioul utilisé, d’éviter des problèmes d’encrassement et d’augmenter la durée de vie de votre installation.

Identifiez le manomètre présent sur votre appareil : il indique la pression en bar et permet de constater le bon fonctionnement (ou non) de votre chaudière à fioul.

Prenez en compte les éléments suivants :

  • La pression doit généralement être comprise entre 1 et 1,5 bar. Une pression sous 1 bar peut endommager les équipements de votre chaudière ;
  • La pression diminue lors de la purge des radiateurs. Elle augmente en cas d’utilisation intensive, en hiver par exemple ;
  • Les variations de pression ne doivent toutefois pas excéder 0,3 bar. Si c’est le cas, il est possible que le vase d’expansion de la chaudière soit endommagé ;
  • Certaines chaudières se mettront automatiquement en mode sécurité en cas de pression inadaptée.

Si la pression est trop basse, il faudra ouvrir le robinet d’eau de la chaudière pour la faire remonter jusqu’à obtenir une pression suffisante.

Si elle est trop élevée, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Vérifiez que le robinet de remplissage de l’installation est fermé ;
  • Purgez un radiateur pour faire baisser la pression ;
  • Contactez un professionnel.

 

Passer du mode été au mode hiver

Les chaudières modernes disposent souvent d’un mode été et d’un mode hiver. En mode été, la chaudière se contente de chauffer l’eau sanitaire, alors qu’en mode hiver, elle alimente également les radiateurs.

Certains modèles de chaudière passeront automatiquement d’un mode à l’autre en fonction de la température extérieure. Pour les autres, il faudra effectuer le réglage manuellement au départ de l’interface de la chaudière. Attention toutefois à ne pas confondre le mode « été » ou « eau chaude sanitaire » avec le mode « priorité à l’eau chaude sanitaire » qui a une fonction différente. 

Pour toute question relative au bon fonctionnement de votre chaudière, n’hésitez pas à contacter nos techniciens.